perlagedediams

perlagedediams

Achat d’enfants en Turquie: «Les militaires US choisissaient les plus beaux garçons»

Le thème de l'achat d'enfants par des militaires américains à des parents turcs pauvres a déclenché une vive discussion à travers le monde. Dans un entretien accordé à Sputnik, un habitant de la ville d’Incirlik, en Turquie, a confirmé cette information tout en fournissant des détails de cette épineuse affaire.
 
L'opinion publique turque est en émoi depuis une publication, dans le quotidien Sabah, selon laquelle des soldats américains de la base aérienne d'Incirlik achèteraient des enfants à des familles pauvres pour les faire par la suite adopter, rebaptiser et convertir dans une autre religion aux États-Unis.
 
Un habitant de la ville d'Incirlik, propriétaire d'un petit magasin, Mahmut Acar, a donné son sentiment sur ce sujet à Sputnik. Selon lui, une fois, on lui a également proposé de vendre ses deux enfants
 
«Je sais que les militaires américains ont récupéré les enfants de nombreuses familles d'Incirlik. Ils ont acheté des filles et des garçons. Ils voulaient acheter mon fils et ma fille aussi. Mais j'ai refusé […]. Je connais bien les familles qui ont donné ainsi leurs enfants. Je ne veux pas citer leurs noms parce que c'est une situation assez honteuse», a souligné l'interlocuteur de Sputnik.
 
Selon lui, ces familles regrettent énormément avoir vendu leurs enfants, mais il est trop tard maintenant, retrouver ces filles et garçons est mission impossible.
En outre, comme l'a précisé Mahmut Acar, les Américains qui s'étaient emparés d'enfants, auraient bel et bien été en mesure de les revendre à la mafia qui faisait du trafic d'organes.
«Les gens qui ont acheté ces enfants, auraient pu faire avec eux ce qu'ils voulaient. Ils auraient pu commettre tous les actes. Les militaires américains choisissaient normalement les plus beaux garçons», a-t-il fait remarquer.
D'après l'interlocuteur de Sputnik, alors que les Américains se trouvaient à Incirlik dans les années 1980 à 1995, ils interagissaient beaucoup avec les habitants locaux. Ainsi, ils avaient la possibilité de choisir des enfants et d'établir des contacts avec leurs parents.
Dans la plupart des cas, selon lui, les militaires achetaient des filles et des garçons qui avaient entre un et deux ans, mais également des bébés.
«Pourquoi ont-ils fait cela? Probablement, pour les convertir à une autre religion et les utiliser contre la Turquie plus tard. Ils ont offert des sommes considérables aux familles.»
L'éditorialiste du Sabah Murat Karaman a publié un article contenant de nombreux témoignages d'habitants de la province d'Adana, où justement se situe la base d'Incirlik, sur l'achat d'enfants à des familles turques par des militaires américains.
Source: Sputniknews


19/01/2018

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres