perlagedediams

perlagedediams

Alep n'est pas "tombée", Alep est libérée.

« La désinformation continue : entre autres, certains médias rapportent que « Alep est tombée » au lieu de dire « libérée »

 

La population d'Alep en liesse

Posted: 13 Dec 2016 02:35 AM PST

 
 
Moins d'un 1% de la ville échappe encore au contrôle de l'armée régulière, mais les groupes terroristes restant sont encerclés et beaucoup se rendent. La population est en liesse et sort dans les rues. Cette vérité, pour eux quotidienne, est beaucoup plus importante que la propagande occidentale.

La bataille d'Alep prend fin, des années de cauchemar de la population pourront devenir un mauvais souvenir. Selon les sources, Alep est déjà totalement libérée ou est sur le point de l'être.
 
Toujours est-il que les terroristes se rendent, qu'il s'agisse des simples exécutants ou des commandants de groupe, ils ont perdu cette bataille fondamentale pour l'avenir du pays.
 
 
 
Les habitants reviennent déjà vers leurs quartiers libérés des extrémistes, ainsi 7000 personnes, alors que les combats n'ont pas encore totalement fini, sont de retour. 
 
Pendant de temps, la guerre de l'information continue. Un article de 20 minutes est ici très révélateur. Tout d'abord les accusations en citant des tweets de personnes parlant des atrocités commises contre les civils à Alep par les russes et les soldats syriens. Ensuite, les déclarations d'officiels:
«Les gouvernements russe et syrien sont responsables de toutes les atrocités commises par les milices victorieuses», a prévenu le chef du groupe de travail de l'ONU sur l'aide en Syrie, Jan Egeland.
Toutefois:
Joint par 20 Minutes dans la nuit, le Comité international de la Croix-Rouge basé à Damas n’était pas en mesure de confirmer ou de démentir les informations en provenance d’Alep. L’ONU a également précisé qu’elle « ne peut pas vérifier de manière indépendante » les témoignages selon lesquels des civils auraient été abattus.
Et de finir par une journaliste qui serait en contact avec des "activistes" qui tweete en furie sur ces "atrocités" que personne ne peut sérieusement confirmer. Qui sont ces activistes? Al Nusra? Parce que "d'autres" journalistes sont sur place et trouvent ces drôles de drapeaux laissés par les activistes modérément terroristes...
 
 
Passons, cela n'a finalement aucune importance, la population d'Alep ne lit pas 20 minutes ni la presse française en générale ou même anglosaxonne.
 
Alors, la population d'Alep libérée ne sait pas qu'il ne faut pas sortir dans la rue pour laisser éclater sa joie, car les "journalistes" qui sont "en contact" avec des "activistes" risquent de prendre ça pour un appel à l'aide lancé par la population d'Alep sortie des mains protectrices d'Al Nusra et de Daesh et jetée en pâture aux méchants soldats syriens et russes qui risquent de les nourrir, de les soigner et, quelle atrocité, de déminer les écoles, les hôpitaux, les routes, les maisons. Leurs maisons, leurs écoles, leurs hôpitaux.
 
Alep n'est pas "tombé", Alep est libérée.
 
Laissons les à leur joie, même si la guerre n'est pas finie, ils ont bien mérité de pouvoir sourire.
 
 
 


14/12/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres