perlagedediams

perlagedediams

Alternative au GPS américain

 
La Russie négocie pour placer des stations GLONASS comme alternative au GPS en Chine, à Cuba, au Nicaragua, et au Vietnam.

Beaucoup de gens ignorent que le système GPS utilisé à travers la planète par tout le monde a été créé et est maintenu par le ministère américain de la Défense. Sans doute, le DoD l’arrêterait en un instant si les États-Unis le demandaient dans l’intérêt de la sécurité nationale. La Russie a mis en place son système GLONASS pour sa propre sécurité.

La Russie est en train de négocier un éventuel placement des infrastructures terrestres pour son système GLONASS de navigation globale avec la Chine, Cuba, le Nicaragua et le Vietnam, a déclaré jeudi le directeur adjoint de l’Agence spatiale fédérale (Roscosmos) Mikhail Khalilov.

«Nous avons déjà établi quatre stations d’ajustement des signaux GLONASS terrestres à l’étranger – un au Brésil et trois dans les stations d’hivernage toute l’année dans l’Antarctique, a-t-il dit. Nous sommes en pourparlers avec quatre pays, à savoir la Chine, Cuba, le Nicaragua et le Vietnam.» Selon lui, environ vingt de ces installations à l’étranger sont nécessaires pour une meilleure précision. Vingt de ces installations sont déjà situées en Russie.

Khailov a déclaré que, techniquement, le temps nécessaire au placement et à la mise en service des infrastructures GLONASS hors de la Russie était de deux à trois ans. «Cependant, c’est l’objet des négociations et la question des termes réels est ouverte jusqu’à ce que les négociations soient terminées», a-t-il expliqué, ajoutant que la seule chose qui peut être dite avec certitude, c’est qu’il a été décidé d’ajouter deux autres installations dans l’Antarctique.

GLONASS est un système russe de navigation par satellite, semblable au GPS des États-Unis, utilisé pour le positionnement en temps réel et la fourniture de données sur la vitesse des objets sur terre, en mer et dans les airs. La Russie a commencé à développer GLONASS en 1976 sur les instructions du ministère de la Défense. Le premier satellite GLONASS a été lancé en orbite en 1982. En 1993, le système initial de 12 satellites a été officiellement déclaré opérationnel et en décembre 1995, la constellation a finalement été portée à son état optimal de 24 satellites opérationnels, permettant une couverture mondiale complète.

Le système comprend actuellement 28 satellites, dont 24 engins spatiaux opérationnels, trois de rechange, et une plate-forme dans une phase de test en vol. La précision de positionnement du réseau est de 3,5 mètres, elle atteindra 60 centimètres en 2020.

Traduit par jj, relu par Diane pour le Saker Francophone

Source 


28/04/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres