perlagedediams

perlagedediams

ANCEL KEYS : GRAISSES, CHOLESTÉROL ET 60 ANS DE MENSONGES !

Pas envie de lire ? Regardez la vidéo (12min). Voir sur Youtube.

Cela fait un moment que je veux parler des graisses et notamment des graisses saturées, mais je ne savais pas par où commencer.

C'est vrai quoi les graisses, le mythe du cholestérol​, le mythe des soi-disant graisses saturées tout est lié et par conséquent c'est difficile de trouver un enchaînement logique.

Gné ? Là je vous vois vous dire "bordel Guillaume qu'est ce que tu racontes maintenant ?!​ Le cholestérol et les graisses saturées sont des mythes ?!". OUI !

Plusieurs fois on m'a attaqué avec des commentaires du style :

"Non, mais tu racontes n'importe quoi il faut fuir les graisses saturées dans une alimentation saine et équilibrée car ça augmente le CHOLESTEROL !"

En lisant ça parfois je pleure, parfois je rigole, mais à chaque fois j'me dis "faut faire un article pour rétablir un peu de vérité"...puis je procrastine, saleté de procrastination ! Je te vaincrai un jour, JE TE  VAINCRAI...mais on verra ça demain.

Mais cette fois c'est la bonne on va prendre le cholestérol par les cornes et faire fondre les mythes comme du beurre...​ Il y aura donc une série de 3 articles et autant de vidéos, dans l'ordre :

  1. Ancel Keys : graisses, cholestérol et 60 ans de mensonges
  2. Cholestérol : comprendre le HDL, le LDL et les mythes associés
  3. Graisses saturées, pourquoi elles ont leur place dans une alimentation saine​

On commence donc avec le commencement et un petit bond en arrière dans les années 50 à la rencontre de l'homme qui a bouleversé l'histoire de la nutrition, Ancel Keys.

"L'épidémie" de crise cardiaque et l'arrivée d'Ancel Keys

Une maladie inexpliquée

Aux Etats-Unis, dans les années 50, tout le monde s'inquiète car les hommes mourraient de plus en plus de crises cardiaques. Avec les autopsies ils constatent rapidement la présence de cholestérol dans les artères et celui-ci devient donc le suspect numéro 1. 

Les scientifiques pensent donc qu'il faut réduire​ la consommation de cholestérol alimentaire pour réduire les risques. Mais dès 1952, cette hypothèse est écartée car il est constaté que le cholestérol alimentaire n'a pas beaucoup d'impact sur le cholestérol sanguin. Ce constat c'est un certain Ancel Keys qui le fait. Pour comprendre la suite de l'histoire il faut bien cerner le personnage.

La personnalité d'Ancel Keys

Ancel Keys est défini par ses pairs comme un scientifique brillant, très cash et direct, arriviste et qui défend ses idées jusqu'au bout.

Il était notamment connu pour avoir mener l'étude du Minnesota sur la physiologie humaine face à la famine [1] et l'élaboration de la Ration K qui alimentera les troupes Américaines pendant la Seconde Guerre Mondiale [2].

Ancel Keys pense alors qu'il est possible de prévenir les maladies cardiaques. Son hypothèse est que la consommation de graisses augmente le cholestérol total et serait donc responsable des maladies cardio-vasculaires. Il mène alors une étude la fameuse "étude des 6 pays".

Bref : Dans les années 50, le cholestérol est suspecté d'être responsable des maladies cardio-vasculaires. Un scientifique arriviste pense que les graisses sont responsables et décide de faire "l'étude des 6 pays".

L'étude des 6 pays

Ancel Keys a étudié plusieurs pays et a présenté le graphique ci-dessous pour montrer la corrélation entre les pays qui consommaient beaucoup de graisses et le nombre de morts par maladies cardio-vasculaires.

etude-6-pays-ancel-keys-cholesterol-graisses-mensonges

Le graphique présenté par Ancel Keys montre une corrélation presque parfaite entre consommation de graisses et morts par maladies cardio-vasculaires.

Il semble en effet qu'il y est une corrélation seulement l'étude était biaisée par plusieurs facteurs :

  • Les données statistiques n'étaient pas fiables. En effet les pays européens sortaient tout juste de la guerre et les données n'étaient donc pas fiables. De plus les populations ont dû changer leur alimentation pendant la guerre et cela a pu impacter les résultats.
  • Une corrélation ne signifie pas une causation. Il est possible de montrer une relation de cause à effet à partir de n'importe quelles données. Par exemple, on peut montrer qu'il y a une corrélation entre le nombre de personnes qui se noient dans une piscine et le nombre de films de Nicolas Cage ou encore le nombre d'Iphone vendu et le nombre de personnes qui tombent dans les escaliers.

On peut montrer une corrélation entre le nombre de personnes qui se noient dans une piscine et le nombre de films de Nicolas Cage. Cela ne signifie pas que Nicolas Cage soit responsable.

  • Ancel Keys a ignoré certains pays car les données ne sont pas applicables à certaines populations. Les Massaïs en Afrique, les Eskimos, les Suisses ou encore les Français qui consomment beaucoup de graisses ne sont pas plus affectés par les maladies cardio-vasculaires. En fait Ancel Keys a choisi les pays qui suivaient sa théorie et lorsque l'on prend les données complètes des 22 pays qu'il a étudiés la corrélation est beaucoup moins évidente. (voir graphique ci-dessous) [3]
etude-6-pays-revue-22-pays-ancel-keys

Lorsque l'on prend les données pour les 22 pays analysés la corrélation est moins évidente, notamment pour les pays dans le cercle rouge. [3]

La théorie d’Ancel Keys fut donc décriée par la communauté scientifique et notamment en 1955 pendant une conférence de l’OMS. Touché dans son orgueil il déclara alors "Je vais leur montrer !". Il élabora alors une nouvelle étude, l'étude des 7 pays.

Bref : Ancel Keys a tenté de montrer une corrélation qui n'existe pas en choisissant les pays qui correspondaient à son hypothèse. Ses pairs scientifiques l'ont décrié pour cette tentative.

L'étude des 7 pays

Ancel Keys revient donc à la charge en changeant son approche : les graisses saturées (beurre, viande rouge, jaunes d'oeufs...) rentrent dans le débat.

Il a en effet été montré que la consommation de graisses saturées augmente le taux de cholestérol (ce qui est vrai). Or comme à l'époque on pensait que le cholestérol était responsable des maladies cardio-vasculaires (ce qui est faux) on avait un coupable idéal.

Mais la encore Ancel Keys a tenté de tricher :​

  • ​Ancel Keys a ignoré les pays qui présentaient un "paradoxe" (France, Suisse...)
  • Il n'a jamais publié ses données brutes dans une revue scientifique de renommée internationale et on peut donc penser qu'il y a anguille sous roche.
  • Au sein de même pays il y avait des discordances. Ainsi en Finlande les Finnois de la côte Ouest avaient 3 fois moins de maladies cardio-vasculaires que ceux de la côte Est. Les habitants de Corfu mangeaient plus de graisses saturées que ceux de Crète et pourtant les Crètois ont plus de maladies cardio-vasculaires.
  • En 1984, Ancel Keys en personne est retourné dans les 7 pays et a constaté que ces paradoxes étaient encore plus flagrants.

La consommation de graisses saturées n'explique alors en RIEN le nombre de maladies cardio-vasculaires !

La question maintenant c'est pourquoi 60 après on croit toujours à ce mythe ?!

Bref : Ancel Keys a tenté de montrer à travers une nouvelle étude que les graisses saturées étaient coupables : sans succès !

Le tournant historique

La théorie du sucre

Devant l'échec à démontrer que les graisses sont responsables des problèmes cardiaques, certains scientifiques, avec en chef de file John Yudkin, commencent à soumettre l'idée que le sucre pourrait être responsable de tous ces maux.

Seulement voilà Ancel Keys réfute cette hypothèse et tourne constamment en ridicule cette hypothèse.

Ancel Keys voulait que son hypothèse soit présumée correcte jusqu’à preuve du contraire. Or en science c'est l'inverse qui s'applique, une hypothèse ne peut être considérée vraie tant qu’il n’y a pas de solides données.

Dans le cas des graisses saturées et du cholestérol, il n’y a RIEN !

L'acceptation médiatique

ancel-keys-time-magazine

1961, Ancel Keys fait la couverture du Time Magazine.

Néanmoins il faut se souvenir qu'Ancel Keys c'est un peu comme un homme politique. A force de répéter les mêmes mensonges, il finit par faire des adeptes.

C'est ce qui c'est passé en 1961 quand il reçoit le soutien de l'American Heart Association et du National Institute of Health. Cette même année il fera la couverture du Time Magazine, qui était l'un des magazines les plus influant de l'époque, exposant au grand public la soi-disant relation entre la consommation de graisses saturées et les maladies cardio-vasculaires.

La communauté scientifique est scindée en deux

Une fois que ses idées ont été acceptées par les autorités de santé cela a conduit à un clivage de la communauté scientifique. Les idées et données des opposants à la théorie d'Ancel Keys étaient simplement ignorées.

Et puisque les autorités de santé financent les scientifiques pour qu'ils puissent mener à bien des études les subventions pour les opposants furent supprimées. Ceux-ci se trouvaient alors dans une situation où s'ils voulaient continuer de travailler ils devaient passer dans le "camp Ancel Keys" et admettent que sa théorie était correcte.

Ensuite dans les années 70, c'est le gouvernement qui adopte la théorie d'Ancel Keys et la formalise dans les premières recommandations nutritionnelles officielles qui disent qu'il faut limiter la consommation de graisses et notamment de graisses saturées. Ces recommandations n'ont pas évolué depuis.

 

ancel-keys-clivage-scientifique

 

Le clivage de la communauté scientifique et le cercle politique fermé qui a empêché les opposants de s'exprimer.

Bref : Ancel Keys a réussi à faire taire ses détracteurs et faire accepter ses idées par les autorités et les politiques. Aujourd'hui sa théorie biaisée est malheureusement devenu la norme.

Des conséquences dramatiques

Les conséquences de toute cette histoire c'est que :

  • ​La théorie d'Ancel Keys a été acceptée par les autorités du monde entier et a abouti aux recommandations actuelles qui nous disent de manger moins de graisses et plus de féculents car pauvres en graisses.
  • Les opposants n'ont jamais pu s'exprimer librement pour formuler d'autres hypothèses (sucre...)
  • Depuis 50 ans on constate qu'il y a une recrudescence de l'obésité et des maladies dites de civilisations (diabète, hypertension, maladies cardio-vasculaires...)

L'ironie de cette histoire c'est qu'Ancel Keys qui voulait aider les populations s'est retrouvé comme principal coupable d'une crise nutritionnelle sans précédent dans l'histoire de la nutrition et responsable de la mort et la dégradation de la santé de millions de personnes à travers le monde.



24/12/2017

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres