perlagedediams

perlagedediams

AU 1ER JANVIER 2017, TOUS LES FRANÇAIS SERONT AUTOMATIQUEMENT CONSIDÉRÉS COMME DONNEURS D’ORGANES

 

 

 

Note StopMensonges : Petit bémol pour la conclusion, nous n'avons pas besoin de plus de dons d’organes qui reste chargés du donneur au niveau de la mémoire cellulaire et énergétique ( donc dangereux ) mais nous avons besoin des technologies cachées à l'humanité et qui permettent une guérison totale en quelques heures :

https://perlagedediams.blog4ever.com/neil-keenan-update-answers-to-healing-computer-technology-treatment-questions

 

En France, la loi indique que nous sommes tous présumés donneurs d’organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus d’en être prélevés ou que notre famille s’y oppose. Mais à partir du 1er janvier 2017, cette loi va être renforcée par un nouvel amendement : désormais, l’avis de la famille ne sera plus pris en compte et vous serez automatiquement prélevé si vous n’êtes pas inscrit sur le registre officiel de refus.

 

Depuis la loi Cavaillet de 1976, le principe de consentement présumé, en matière de don d’organes, est déjà inscrit dans la législation française. En effet, le texte prévoit que tout défunt est considéré comme donneur, sauf s’il est inscrit au registre national des refus. Cependant, en cas de décès, le corps médical préfère souvent demander à l’entourage du défunt de prendre une décision concernant le prélèvement, sans prendre en compte les textes. À noter que plus d’une fois sur trois, l’entourage refuse le don d’organes.

 

Mais à partir du 1er janvier 2017, les choses vont changer avec la loi Touraine qui sera le nouvel amendement concernant le principe de consentement présumé. En effet, la loi Santé votée l’année dernière, exprime le fait que l’avis de la famille ne rentrera plus en compte et que seule l’inscription ou non sur le registre des refus de don d’organes fera foi.

 

Malgré l’opposition de l’Ordre des médecins qui voit le nouvel amendement comme une automatisation du prélèvement d’organe et une exclusion des proches dans le processus de dialogue, le gouvernement croit en une hausse des nombres de dons.

 

En 2015, il y a eu 5 746 greffes réalisées, mais malheureusement, la France compte actuellement plus de 21 000 patients en attente. Par ailleurs, 553 patients sont décédés l’année dernière alors qu’ils étaient en liste d’attente pour obtenir une greffe.

 

Rappelez-vous une seule chose : le don d’organes est un acte de générosité et de solidarité dont le monde a réellement besoin. Par ce geste, vous pourrez sauver une ou plusieurs vies. Il est donc primordial de prendre une décision réfléchie à ce sujet.

 

Source : 

http://www.anguillesousroche.com/france/1er-janvier-2017-francais-seront-automatiquement-consideres-donneurs-dorganes/

Jonathan



01/01/2017

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres