perlagedediams

perlagedediams

Bonnes gens ! Voici l'histoire des Skripal. Celui qui a suivi le cours des événements pourrait comprendre et éclater de rire (jaune)!

Arkady Arianoff

Résumons les faits: 

- les Skripal sont empoisonnés. Le poison est puissant : 2 grammes suffisent pour tuer instantanément la moitié d'un pays !
- « on » les a empoisonné au restaurant…
- non ! sur le banc public 
- non ! dans leur voiture
- non ! « on » a enduit la poignée de la porte
- non ! c’est la valise qui est empoisonnée
- encore non ! tout est empoisonné dans leur maison.
- oh ! c’est le gruau de sarrasin qui est empoisonné - sûr et certain !
- mais ils ne sont pas morts sur le coup. Ils ont erré à moitié inconscients une demi-journée.
- mais le policier qui les a trouvé a presqu’instantanément rendu l’âme !?
- mais que les dieux soient loués, eux qui ont permis de déceler le poison à temps !
- ouf ! « on » a immédiatement trouvé l’antidote, grâce auquel « on » a héroïquement sauvé les Skripal et le policier.
- dès le deuxième jour le policier a quitté l’hôpital ! Bravo ! t’es coriace, mec !
- mais les Skripal sont dans le coma, et ils ne se rétabliront donc jamais…
- tiens non ! la fille est revenue à elle !
- oh ! et papa aussi... Miracle!
- et ils se remettent tous deux : ce poison ultra toxique est vraiment un truc de mrd…
- le restaurant est encerclé d’astronautes en combinaison spatiale.
- le parc est ceint par des astronautes en combinaison spatiale.
- la maison est assiégée par des astronautes en combinaison spatiale.
- les astronautes recueillent les échantillons hautement toxiques dans des bocaux

- ils sont en combinaison : danger mortel ! mais des policiers sans protection les accompagnent... personne n’en a pitié, de ces malheureux agents...

- le banc public a été détruit : le poison est si terrible que le banc est encore dangereusement toxique deux semaines plus tard !
- non ! ce n'est pas le banc, c’est bien la poignée qui est empoisonnée,… c’est-à-dire… Non ! c’est le gruau de sarrasin…
- tiens donc ! le chat a survécu dans la maison empoisonnée... alors que le policier qui a touché les Skripal a failli mourir. Le chat a survécu !?... et les cobayes aussi ?
- mais on les avait oublié, ceux-là ! Pendant deux semaines ! Au point que ces pauvres bêtes sont mortes de faim, enfermées qu’elles étaient dans la maison.
- et « on » les a immédiatement incinéré, car empoisonnées par un produit des plus toxiques…
- eh oui ! gravement intoxiqués par un puissant poison, ces animaux ont survécu deux semaines dans la maison, mais maintenant ils sont morts et doivent d'urgence être incinérés...
- mais non ! seuls les cochons d'Inde sont morts, le chat a survécu malgré le poison il a juste souffert du stress « sous le poison ». Il fallait donc l’endormir et l’incinérer
Rien oublié? 
Quelle comédie ! Plus fort que le « Faust » de Goethe. Et tous ces messieurs-dames solidaires de la Grande-Bretagne qui ne parviennent plus à rabattre leur caquet, condamnent la Russie.
Seigneur ! Dans quel genre de folie nous trouvons-nous !... Merci aux journaleux de nous avoir informé…
texte traduit du russe et adapté par I.K



11/04/2018

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres