perlagedediams

perlagedediams

Français à l'honneur

15 volontaires venant principalement d'Abkhazie, d'Ossétie et de Russie vont rejoindre dès ses premiers combats la résistance d'un Donbass refusant le coup d'Etat du Maïdan et son agression militaire contre les populations russophones d'Ukraine.
Le 3 juillet 2014, l'augmentation rapide des effectifs de cette unité de volontaires internationaux commandée par Ahra Avidzba indicatif "Abkhaz" (aujourd'hui député à l'assemblée du peuple de la RPD) permet son évolution en "Brigade Internationale" dont le nom "Piatnashka" et son écusson immortalisent le souvenir des 15 premiers compagnons d'armes qui lui ont ouvert le sentier de l'Honneur. 

Depuis, le 3 juillet est devenu la date au cours de laquelle cette Brigade qui forme aujourd'hui le 2ème bataillon du régiment des forces spéciale de Donetsk, commémore sa naissance, ses victoires, honore ses disparus et soude ses soldats autour des missions et de la Victoire à venir.
 
Mardi 3 juillet 2018
 
A l'occasion des 4 années d'existence de la Brigade internationale "Piatnashka", avec une vingtaine de nos camarades déployés comme nous sur le front de Yasinovataya, Philippe, Sébastien et moi même, avons reçu la croix d'Honneur du Courage de Piatnashka lors d'une cérémonie présidée par Vladimir Kononov, le Ministre de la Défense de la République Populaire de Donetsk. 
 
Depuis le poste de contrôle de la rue Stratanovtov (près de l'aéroport) tenu en 2014 sous les bombardements par la première poignée des volontaires jusqu'à la ligne de front de Yasinovataya, sous les ordres d' "Abkhaz", "Mamaï" et aujourd'hui "Svarog", les "15" devenus des centaines ont écrit avec leur sueur et leur sang des pages glorieuses de l'Histoire de ce Donbass luttant pour sa liberté. 
 
 
La Brigade, fidèle aux secteurs les plus difficiles du front, tient aujourd'hui plusieurs positions sur le front de Yasinovataya, au Nord de Donetsk.
Ce secteur est devenu l'un des secteurs les plus difficiles en première ligne de Yasinovataya, ville moyenne de plus de 30000 habitants mais avec une importante activité minière et surtout une position stratégique vitale qui contrôle à la fois la Porte septentrionale de Donetsk maison aussi sa liaison principale avec Gorlovka, la pierre d'angle du front Nord de la République.
 
Sur le terrain, les hommes de la Brigade, au milieu d'un dispositif défensif, tenu avec d'autres bataillons comme par exemple la Brigade Vostok ou le 9ème bataillon, tiennent plusieurs positions situées au contact des avants postes ukrainiens au milieu des ruines de "Promka", cette zone industrielle séparant les villes de Yasinovataya (secteur républicain) et Avdeevka (secteur occupé par Kiev).
 
De gauche à droite Philippe Khalfine, Sébastien Hairon et mézigue sur le front de Promka le 19 avril 2018
 
Aujourd'hui nous sommes 3 français présents dans les rangs de la Brigade Internationale "Piatnashka", certains présents depuis plus de 3 ans maintenant pour participer à la défense de ce peuple du Donbass et des valeurs européennes qu'il défend depuis plus de 4 ans face à l'agression d'un Occident zombifié par une ploutocratie mondialiste criminelle.  D'autres doivent nous rejoindre cette année.
 
Ici sur les avants postes de l'empire russe où la résistance de la vieille Europe s'organise, chaque jour et chaque nuit, en dépit de la trêve définie par les accords de Minsk, nous subissons des tirs et des bombardements ukrainiens depuis des positions ennemies dont les premières ne sont qu'à 100 mètres des nôtres.
Depuis que Philippe, Sébastien et moi même nous nous sommes engagés sur ce front, le minotaure de Promka, malgré l'enfouissement des combattants dans des tranchées et des casemates, a dévoré des vies autour de nous de chaque côté de cette ligne invisible du front où se précipitent quotidiennement des orages d'acier.
Plusieurs dizaines de tués et de blessés, républicains ou ukrainiens sont tombés au milieu de ce chaos de terre, de pierre et de béton jusqu'au commandeur de Piatnashka mort au combat le 17 mai dernier.
 
En recevant la croix des Hommes d'Honneur et de Courage des mains d'Abkhaz le premier commandeur de la Brigade, c'est à mes camarades disparus autour de moi depuis 40 mois, à Debalcevo, Marinka, Dokuchaievsk, Spartak et Yasinovataya et dont je pense qu'ils méritent mieux que les vivants cette décoration et l'adresse faite aux héros par Homère.

Erwan Castel
 
“Zeus nous a fait un dur destin 
afin que nous soyons plus tard chantés par les hommes à venir.”
Homère, l'Iliade
 
Les tués de Piatnashka entre 2014 et mars 2018
 
Et le 17 mai 2018 Le chef de bataillon Mamaï commandant la brigade Piatnashka 
tombe sur la position "Donaï" du front de Yasinovataya, 
mortellement blessé par des éclats de grenades propulsées ukrainiennes;
 
En octobre 2016 l'Ossète Oleg Mamaiev, indicatif "Mamaï" succédera à son frère d'armes "Abkhaz" au commandement de la Brigade Piatnashka, jusqu'en mai 2018 où il est tué au combat sur le front de Yasinovataya.

C'était il y a 1 an, un 3 juillet 2017 avec "Abkhaz", "Mamaï" et les volontaires 
de Piatnashka réunis autour du souvenir et des grillades traditionnelles


Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici :
 
 


05/07/2018

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres