perlagedediams

perlagedediams

George Friedman, directeur de Stratfor évoque la stratégie de l'empire US en Russie au CFR

Stratfor: comment Washington peut conserver sa domination sur la planète. Extraits du discours de George Friedman, directeur de la société de renseignement et d’analyse Stratfor, dite la « CIA de l'ombre », au Council on Foreign Relations de Chicago.

Dans son discours au Council il explique comment Washington peut conserver sa domination sur la planète. Il identifie également les ennemis potentiels des USA.


Friedman voudrait que le monde actuel soit exclusivement sous le contrôle direct ou indirect des USA.



Le président de Stratfor déclare que les USA n'ont pas de relations avec l'Europe. « Nous avons des relations avec la Roumanie, la France et ainsi de suite. Il n'y a pas d'Europe avec laquelle les USA ont des relations quelconques". Cela rappelle forcément la conversation de la sous-secrétaire d'Etat Victoria Nuland avec l'ambassadeur des USA à Kiev en 2014. Nuland avait alors expliqué à son interlocuteur en des termes très crus ce qu'elle pensait de l'Europe unie et de ses dirigeants. Plus tard, elle a présenté ses excuses pour la forme de ses propos, mais pas sur le fond. Il faut savoir que Mme Nuland est une lectrice des notes analytiques de Stratfor.


« Les USA contrôlent tous les océans de la terre. Personne n'avait encore réussi à le faire. Par conséquent, nous pouvons nous ingérer partout sur la planète, mais personne ne peut nous attaquer. Le contrôle des océans et de l'espace est la base de notre pouvoir", a déclaré Friedman à Chicago.


Selon lui, "la priorité des USA est d'empêcher que le capital allemand et les technologies allemandes s'unissent avec les ressources naturelles et la main d'œuvre russes pour former une combinaison invincible".Créer un "cordon sanitaire" autour de la Russie permettra à terme aux USA de tenir en laisse l'Allemagne et toute l'Union européenne.



Lien connexe: 

Le Lieutenant Général américain Ben Hodges, commandant des forces terrestres de l’OTAN, décore des militaires ukrainiens

 
Source: Thalie Thalie
 

2 commentaires:

Le Lieutenant Général américain Ben Hodges, commandant des forces terrestres de l’OTAN annonce carrément la couleur dans The Telegraph:

"We're not interested in a fair fight with anyone," Gen Hodges said. "We want to have overmatch in all systems. I don't think that we've fallen behind but Russia has closed the gap in certain capabilities. We don't want them to close that gap."

"Nous ne sommes pas intéressés par un combat loyal avec qui que ce soit," a déclaré le Gén Hodges. "Nous voulons surclassés tout le monde dans tous les systèmes. Je ne pense pas que nous avons pris du retard, mais la Russie a réduit l'écart en ce qui concerne certaines capacités. Nous ne voulons pas qu'elle comble ce fossé."

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/russia/11547247/Europe-faces-a-real-threat-from-Russia-warns-US-army-commander.html

S'ils ne veulent pas que la Russie les égalent, on va forcément au casse-pipe en gros.



22/04/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres