perlagedediams

perlagedediams

Guerres, conflits et meurtres à valeur "d'organes volés" ajoutée

http://www.palestine-solidarite.org/israel-Stealing-Palestinian-Organs-211x300.jpg

 Bilal Ahmed Ghanem, un Palestinien de 19 ans, qui a été abattu en 1992, vidé de ses organes avant d'être rendu à sa famille. Bostrom, qui a été témoin du meurtre de l'homme, a déclaré que le corps de Ghanem avait été enlevé après la fusillade, et a été retourné par l'armée Israélienne, quelques jours plus tard à minuit, au cours d'un couvre-feu imposé, avec, de l'estomac au cou, une découpe qui avait été recousue.

 

Ukraine, trafic découvert.

http://www.novinite.com/media/images/2010-06/photo_verybig_117653.jpg

L’agent de la SBU dit qu’il maîtrise bien l’anglais, et qu’il a assisté à une conversation entre Elisabeth Debruk et l’épouse de Mikhaïl Saakashvili, Sandra Roelofs, qui l’appelait d’Europe en lui demandant d’augmenter le nombre et la qualité des organes prélevés. Sandra Roelofs était le vrai patron qui dirigeait ce groupe et elle a ordonné de prélever des organes humains sur des êtres vivants en Ukraine et dans le Donbass.

Sandra Roelofs a dit à l’agent de la SBU, que s’il rencontrait des problèmes dans la collecte des organes humains, il devait contacter le Colonel Vladimir Michenko, et que si ce dernier rencontrait des problèmes sérieux, il devait contacter le Directeur-adjoint de la SBU, le Général Alexander.

 

Qui a organisé la guerre en Ukraine et pourquoi.
La confession d’un agent de la SBU 
L’agent de la SBU a expliqué que le gang criminel, qui commet ce génocide pour prélever des organes sur des êtres vivants y compris des enfants, et ainsi commercialiser ces organes humains en Israël et dans d’autres pays occidentaux, est dirigé par Mikhaïl Saakashvili et son épouse Néerlandaise Sandra Roelofs.
Mikhaïl Saakashvili est l’actuel gouverneur de l’Oblast (région) d’Odessa en Ukraine, et il a été le troisième Président de la Géorgie pendant deux mandats consécutifs du 25 janvier 2004 au 17 novembre 2013.

Sur une vidéo on voit des charniers de civils et de militaires assassinés, des photos de leurs organes prélevés, les locaux dans lesquelles les corps des personnes assassinées avaient été jetés, et les photos des criminels qui ont participé au génocide des habitants de l’Ukraine et du Donbass (Novorossya). 


15/02/2017

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres