perlagedediams

perlagedediams

"Il est terrible de voir combien peu de politiciens sont pendus de nos jours"

 "Les hommes que le peuple devrait élire pour le représenter sont trop occupés pour assumer ce travail. Le politicien, en revanche, n’attend que ça. Il est la pestilence des temps modernes.
Ce qu’il nous faudrait essayer de faire, ce serait d’aborder la politique à un niveau aussi local que possible. Garder les politiciens assez près pour pouvoir les rosser.
Les villageois qui s’assemblaient au pied de l’arbre à palabres pouvaient également pendre leurs politiques à ce même arbre.
Il est terrible de voir combien peu de politiciens sont pendus de nos jours."

G. K. Chesterton, 1921. Écrivain, poète et essayiste anglais 1874-1936


21/05/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres