perlagedediams

perlagedediams

"J’ai accueilli un demandeur d’asile chez moi"...Mme Barber l'a finalement mis à la porte

Posted: 25 Dec 2017 11:09 AM PST

 
Consternée par les images montrant des réfugiés qui risquent leur vie pour arriver en Europe, l’écrivaine britannique Lynn Barber a cédé l’une de ses pièces libres à Mohammed, originaire du Soudan. Or, elle a rapidement appris à ses dépens qu’une bonne action peut se retourner contre soi.

Lynn Barber, 73 ans, habitante de Londres, s'est décidée un jour à donner un coup de pouce aux réfugiés en détresse en provenance d'Afrique. Il s'est avéré qu'elle connaissait un artiste appelé Mike qui travaillait dans un camp de réfugiés en France. Aussi, elle lui a demandé s'il connaissait quelqu'un ayant besoin d'un foyer et s'est dite prête à l'accueillir chez elle. Quelques semaines plus tard, Mike l'a appelé et a amené Mohammed dans sa maison. Et c'est ainsi que Mme Barber s'est retrouvée seule avec un inconnu chez elle, a relaté le journal The Australian. 

Rien de terrible n'arrive. Mohammed ne la vole pas. Il ne la menace pas. Il fait même quelques fois la cuisine pour Mme Barber. Cependant, tous les amis de l'écrivaine n'arrêtent pas de lui dire qu'elle est folle, poursuit le blog politique HotAir. En effet, elle ne sait rien de lui. Qui est-il? Pourquoi a-t-il quitté sa maison? Dans les rares cas où le sujet refait surface, elle ne donne que de réponses vagues sur ses intentions, tout en gardant en mémoire l'histoire captivante de son voyage à travers l'Europe :

De son propre aveu, «il étudiait l'ingénierie minière à l'université de Khartoum lorsqu'il a eu "des ennuis" et s'est vu obligé de quitter le Soudan en toute hâte. Son oncle a payé un passeur clandestin pour transporter son neveu par camion à travers le désert vers la Libye, ce qui a pris cinq jours, puis par la mer vers la côte italienne. Le passeur n'avait pas d'appareils de navigation, si bien qu'ils ont flotté sur l'eau pendant des heures en Méditerranée avant d'être sauvés par un avion de la Croix Rouge. Ils ont par la suite été détenus quelques jours par la police avant qu'on ne les laisse poursuivre leur route. Le jeune homme a alors pris un train reliant Vintimille à Nice, puis pour Paris et enfin Calais, où il a rejoint la Jungle, un camp de réfugié officieux. 

Mohammed y a passé cinq mois, en marchant huit kilomètres par jour pour atteindre les quais et en essayant d'embarquer sur un semi-remorque. Un jour, il a trouvé un camion vide où il pouvait se cramponner à l'intérieur du passage de roue et a entendu un peu plus tard le ferry, signifiant qu'était en route vers Dover. Il a cependant dû rester caché et à leur arrivée sur le sol anglais, le camion a roulé pendant près d'une heure — Mohammed est presque mort de froid — avant de faire une pause dans une station-service. Dès que le chauffeur est allé payer, Mohammed a sauté et s'est caché derrière des arbres. Le camionneur n'a jamais appris qu'il avait amené un passager clandestin en Angleterre». 


Six mois plus tard, Mme Barber décide d'écrire un article sur son expérience de vie avec un réfugié. Son objectif, admet-elle, est de convaincre les autres du fait que ce risque vaut la peine d'être pris. Elle envoie l'article rédigé à Mike, l'artiste qui a amené Mohammed chez elle, et pense le dire à Mohammed. Et tout d'un coup, Mohammed ne veut plus lui parler. Finalement, elle parvient à l'affronter: 

«D'abord, il continue juste à secouer la tête et à se plaindre avant de s'écrier furieusement: "Je ne suis pas un réfugié!" Quoi? Mais qu'est-ce tu fais donc là? Pourquoi est-ce que tu vis dans ma maison? "Je suis un leader politique! Ma famille est très riche! Nous pourrions t'acheter sans problèmes. Veux-tu de l'argent? Est-ce pour cela que tu écris ces immondices? Je te trouverai de l'argent. Vous, les stars mondiales, êtes toutes les mêmes, vous êtes sans cœur. Vous n'avez pas de sentiments. Vous, les Chrétiens, êtes tous des racistes", et ainsi de suite. C'était déconcentrant et terrifiant à la fois puisqu'il semblait ressentir une haine si profonde envers moi. En fin de compte, il a solennellement déclaré qu'il "ne pouvait plus vivre dans cette maison"», raconte-elle.

Et c'est ainsi que Mme Barber l'a mis à la porte. Les semaines passent et Lynn a des problèmes avec son ordinateur. Elle est donc obligée de se servir de son vieil ordinateur, qu'elle a laissé Mohammed utiliser, et découvre dans un dossier caché des films pornographiques et des photos personnelles, ce qui laisse penser que son histoire de «survie» à travers l'Europe ne serait pas exacte, loin s'en faut. «Ce qui m'a ramenée à la réalité, ce sont les nombreuses images de Mohammed et d'un groupe d'amis en visite touristique à Paris et dans diverses piscines. Son voyage à travers l'Europe avait plutôt l'air de vacances que d'une fuite désespérée vers un lieu de refuge», déplore Mme Barber. 

En conséquence, la Britannique se rend à l'évidence qu'elle ne savait vraiment rien de la personne avec laquelle elle a vécu durant six mois. Quoi qu'il en soit, Mme Barber se dit toujours prête à accueillir un autre réfugié chez elle, un vrai cette fois-ci.
 


26/12/2017

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres