Résumé SOTT - Janvier 2015 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires
« D'ici quelques années, les chutes de neige hivernales deviendront un événement très rare et excitant. Les enfants ne sauront pas ce qu'est la neige. » ~ Dr David Viner, senior research scientist à l'unité de recherche climatique (CRU) de l'Université de East Anglia, Angleterre, en Mars 2000. « Ultimement, les enfants britanniques n'auront qu'une expérience virtuelle de la neige.
Grâce à l'internet, ils pourront s'émerveiller des scènes polaires - ou éventuellement, "ressentir" un froid virtuel. » ~ David Parker, chef du Hadley Centre pour les Prédictions Climatiques et la Recheche à Berkshire, Angleterre, également en Mars 2000. Le mois dernier, des quantités phénoménales de neige ont été déversées dans le nord et le sud des États-Unis, en Europe occidentale et dans le sud-est, au Moyen-Orient, en Chine occidentale et dans l'est de la Russie.
L'Arabie saoudite et les déserts du sud-ouest étasunien ont été frappés par la neige pour la troisième année consécutive. Les journaux étasuniens ont apparemment abandonné le terme « vortex polaire » parce que des conditions arctiques s'étendant jusqu'au Golfe du Mexique sont devenues « normales ». Si il y a un endroit où vous devriez vous attendre à beaucoup de neige en ce moment de l'année c'est à - Moscou - au lieu de cela, les Moscovites ont profité du mois de janvier le plus chaud depuis 100 ans.

Les Grands Lacs d'Amérique du Nord ne sont pas aussi gelés qu'ils l'étaient à la même date l'an passé, mais ces « blocs de glace » sont réapparus au Michigan en janvier et les Chutes du Niagara sont encore une fois partiellement gelées. Jusqu'à un demi-million de personnes ont été affectées par la pire inondation que l'Afrique du sud-est ait connue depuis des décennies.
Les Balkans ont été inondés pour la 5e fois en 20 mois et ont presque reçu les quantités de précipitations pour deux mois, soit 70 cm de pluie en une seule journée. La Sicile a été frappée par une quantité identique de grêlons. Parmi les spectaculaires observations de boules de feu en janvier, il y a eu la fragmentation d'une comète au-dessus de l'est de la Russie, et une autre météorite a transformé la nuit en jour à Bucarest en Roumanie.

Des « booms mystérieux » continuent à effrayer les gens (et les animaux) partout aux États-Unis. Nous suspectons que certains d'entre eux sont des ondes de choc provenant d'explosions de météorites, mais d'autres arrivent groupés et sont enregistrés par les sismomètres (malgré le fait qu'il n'y a pas de fractures de l'écorce terrestre connues). Ainsi, nous sommes probablement en présence d'une activité sismique générale et inhabituelle résultant d'une diminution de la vitesse de rotation de la planète.
Cela serait également responsable de toutes ces activités volcaniques, parmi lesquelles les éruptions spectaculaires de janvier. « La terre est en train de s'ouvrir » s'est traduit par des dolines qui ont avalé des voitures qui roulaient, ceci en Floride et au Maryland.

Alors que vous regardez cette vidéo résumant les événements climatiques de janvier, gardez à l'esprit que nous avons dû exclure un grand nombre d'autres phénomènes inhabituels parce qu'ils font maintenant partie de « la nouvelle réalité ».


Musique utilisée : « Escape from the Temple » par Per Kiilstofte. Autorisé par « Creative Commons Attribution 4.0 International »
Pour mieux comprendre ce qui se passe, consultez le livre Earth Changes and the Human-Cosmic Connection que nous avons récemment publié et qui est disponible ici : http://www.amazon.fr/Changes-Human-Co...

Visualisez les épisodes précédents de cette série - maintenant traduite dans plusieurs langues - et d'autres vidéos de SOTT ici ou ici.

Vous pouvez nous aider en envoyant vos suggestions de photos et vidéos à sott@sott.net...