perlagedediams

perlagedediams

L'artisan du chaos George Soros indiquait en 1998 qu'il se fiche bien des conséquences de ses actions immorales (vidéo)

 

mardi 15 novembre 2016
Soros: "Je m'engage dans des activités amorales 
et le reste du temps, j'essaye d'être moral."
L'entrevue qui va suivre vaut la peine d'être vue en entier mais ces quelques captures d'écran annoncent la couleur. Soros dit ne pas croire en Dieu et avoir une vision tout à fait à lui de ce qui est moral et qui ne l'est pas. En définitive, il confirme que ce qui compte pour lui est de faire de l'argent et qu'il se fiche de savoir si ses actions ont des conséquences néfastes tant qu'elles sont lucratives. Sachant ses activités immorales, il affirme, sourire aux lèvres, qu'il ne ressent aucune culpabilité, y compris lorsqu’il avoue avoir aidé à confisquer les propriétés de personnes juives pendant la seconde guerre mondiale alors qu'il n'avait que 14 ans et qu'il avait été recueilli par un nazi hongrois.


 

 

 

 


 
 
Traduction: Suavelos (Yann Merkado)

Publié par Fawkes News


En savoir plus sur http://www.fawkes-news.com/2016/11/lartisan-du-chaos-george-soros.html#pWLbAxQivAqRYXfs.99



16/11/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres