perlagedediams

perlagedediams

« L'ÉTAT PROFOND » LE MENSONGE PROFOND, LE TERRORISME PROFOND !

Jean-Yves Jézéquel  Mondialisation.ca  dim., 29 oct. 2017 19:23 UTC

Pour ceux qui se sont sérieusement penchés sur les éléments d'information à notre disposition, mais qu'il faut certes aller chercher à la manière des orpailleurs, il n'est plus nécessaire de démontrer que ce sont les experts de la CIA et des élites de « l'Etat Profond » américain qui ont organisé, planifié, formé, équipé, financé, protégé, ravitaillé les djihadistes en Syrie et Irak, comme c'est aussi le cas pour les néo nazis en Ukraine. 

Nous savons tous objectivement, aujourd'hui - même si certains médias et inconditionnels du système continuent obsessionnellement d'invoquer le recours malhonnête à la raillerie facile du « complotisme », sans jamais pouvoir avancer la moindre réelle preuve rationnelle confirmant ce que ce comportement compulsif « officiel » prétend - que les forces présentes en Syrie et en Irak, luttant contre DAECH,ISIS,EIIL, et dirigées par les USA, ont tout fait pour protéger leurs mercenaires djihadistes, avec l'aide inconditionnelle d'Israël, en tâchant également de les redéployer sur d'autres théâtres d'opérations de déstabilisation à travers le monde (Les djihadistes pour les pays à dominance musulmane : Philippines, Myanmar, Yémen, Somalie... Les néo nazis pour les pays à dominance chrétienne: Ukraine et bientôt Venezuela...) 

Pour confirmer cette réalité incontestable, nous venons d'apprendre plusieurs choses importantes sur le comportement de « l'Etat profond » des Etats-Unis et qu'une basique objectivité ne peut pas rejeter d'un revers de la main. 

1 - « l'Etat profond » US vient de refuser explicitement et catégoriquement que les experts serbes du déminage puissent se déployer en Syrie, coordonnés avec les forces russes, afin de permettre aux civiles Syriens de rentrer chez eux ! Le porte-parole de l'ambassade américaine, Eric Heyden, a rappelé aux Serbes, il y a huit jours, que: « ...le gouvernement américain a fourni des dons importants en argent, en équipement et en formation pour aider l'armée serbe à se débarrasser des mines laissées par la guerre, et ainsi faire de la Serbie un endroit plus sûr. C'est pourquoi, au cours des 15 dernières années, les Etats-Unis ont fourni plus de 20 millions de dollars d'aide aux opérations de déminage en Serbie. Lors de notre dernier grand exercice conjoint, en avril 2017, le Gouvernement américain a fait don à l'armée serbe de quelque 450.000 dollars de matériel médical et de déminage pour améliorer ses capacités... » 

Ce qui veut dire clairement qu'ayant financé les opérations de déminage en Serbie, les USA se considèrent en droit d'imposer à la Serbie une interdiction de déminage en Syrie, alors même que les Serbes veulent mettre leur compétence au service des pauvres gens menacés de mort par les mercenaires djihadistes des USA qui ont piégé les habitations aux mines anti personnelles, interdites par les accords internationaux, mais non signés par les USA qui les utilisent donc largement via leurs mercenaires terroristes. 

Rappelons au passage que c'est l'OTAN qui a semé le désordre en Serbie et qui a voulu contraindre les Serbes (pro Russes) à se plier à ses exigences. Si les USA ont financé la formation des démineurs Serbes, c'était la moindre des choses, puisqu'ils étaient les auteurs du mal des mines anti personnelles qui ont été répandues partout en Serbie, par leurs mercenaires moudjahidin, transportés par leurs soins en Yougoslavie depuis l'Afghanistan. 

Les médias russes ont indiqué que « des démineurs serbes seraient déployés avec les forces russes en Syrie. » 

Selon le site d'information Al-Araby Al-Jadeed, les habitants syriens voulaient entrer dans le quartier d'al-Mashlab à l'est de Raqqa et regagner leurs maisons. Sous prétexte que la ville « n'était pas encore nettoyée », les « Forces démocratiques syriennes » ont ouvert le feu sur ces pauvres gens. 

Pour rappel, les « Forces démocratiques syriennes », majoritairement kurdes pro Barzani (pro israéliennes), ont officiellement annoncé vendredi dernier la libération de Raqqa, à l'aide de la coalition américaine. 

2 - Il y a huit jours, nous venons d'apprendre que le secrétaire d'État Rex Tillerson, a exhorté le Gouvernement irakien à « expulser du pays toutes les forces militaires iraniennes. » Haider Al-Abadi, le Premier ministre irakien, a fait savoir aux USA, que les milices iraniennes, les unités et les officiers de la Garde révolutionnaire d'Iran présents en Irak, avaient très sérieusement contribué à la victoire sur les terroristes de DAECH, et que par conséquent, il ne voyait pas pourquoi il devrait les expulser de chez lui , alors qu'en revanche, les terroristes de DAECH avaient été spécialement protégés par la coalition dirigée par Washington qui avait fait semblant de bombarder les djihadistes! Haider Al-Abadi a donc fait indirectement entendre à la Maison-Blanche que c'était plutôt les USA, complices de DAECH, qu'il devrait expulser de son territoire ! 

3 - Selon l'OPEP, le Venezuela possède actuellement 302,25 milliards de barils de pétrole, ce qui le place à la première place mondiale devant l'Arabie Saoudite. Ce pays occupe également le quinzième rang mondial des réserves en or, avec plus de 365 tonnes, dont 154 tonnes sont déposées à la BCV, Banque Centrale Vénézuélienne. 

Au Venezuela, une opposition d'extrême droite est entièrement acquise aux intérêts des USA qui peuvent compter sur elle pour ses opérations de déstabilisation largement programmées (Chambre de commerce, patronat, épiscopat vénézuélien sont entre les mains de l'extrême droite). Nous savons clairement aujourd'hui comment cette élite a procédé : en provoquant volontairement la pénurie des denrées de première nécessité dans les chaînes de magasins dont ils sont les propriétaires. Ces biens étaient entreposés secrètement dans des endroits non connus du public ni du Gouvernement. L'exécrable manipulation et trahison ont été finalement mises à jour et condamnées autant par le peuple que par le Gouvernement, alors que ce dernier était directement accusé d'être le désastreux Pouvoir corrompu et persécuteur de son peuple! Comment les mass médias ouvertement manipulés par « l'Etat profond » américain, peuvent-ils encore avoir une crédibilité quelconque aux yeux des peuples abusés en permanence par ce « monroïsme » devenu planétaire ? C'est avec un cynisme sans nom que Washington ose par-dessus tout cela décréter des « sanctions économiques » parfaitement arbitraires, destinées à mettre à genoux un pays libre qui veut le bonheur de son peuple par la sortie de l'exploitation et du pillage organisé par ce Pouvoir dominant et prédominant d'un Empire se croyant permis d'esclavagiser les plus petits priés de se soumettre ou de mourir ! 

La Colombie est matée et se trouve donc sous l'occupation des USA avec ses 7 bases militaires et le privilège d'une complète immunité pour ses membres sur tout le territoire colombien. C'est la même chose avec le Mexique. Le Canada, le Pérou, le Brésil de Michel Temer et l'Argentine de Macri sont disposés à combattre le Gouvernement « bolivarien » de Maduro. Tous ces pays à la solde des Etats-Unis, corrompus par les Etats-Unis, sont sous le contrôle total de « l'Etat profond » américain et lui obéissent au doigt et à l'œil ! L'OEA, (Organizacion de los Estados Americanos), a mené une campagne de critiques injustifiées contre le Gouvernement démocratique Vénézuélien, faisant passer ce dernier comme un tyran antidémocratique et « illégitime »! La limite de l'acceptable a largement été dépassée par les USA. Il est temps d'ouvrir les yeux en Occident et d'arrêter d'ânonner ce psittacisme journalistique « officiel » qui prend les gens pour des idiots ! 

Les pervers de « l'Etat profond » américain, en sont à l'étape de vouloir convaincre la « communauté internationale » qu'une « intervention s'impose au Venezuela », faute de quoi ils prendront eux-mêmes l'initiative totalitaire de venir « sauver la démocratie » au Venezuela ! Les dernières élections régionales sont un démenti formidable à ce mensonge éhonté, mais peu importe, le pervers est le plus puissant donc il est le maître et décide de l'avenir d'une nation qui a osé vouloir être heureuse, libre et autonome, sans sa permission de voleur, de pilleur et de criminel impénitent ! 

4 - Autre preuve concernant le comportement de « l'Etat profond » américain comme menace garantie d'un terrorisme profond pour le monde. 

Le putsch de la Place du Maïdan à Kiev a été accompagné par une campagne de persécution sanglante, dirigée contre le Parti communiste et les syndicats. Les Sièges de partis ont été détruits. Des dirigeants ont été lynchés, des journalistes torturés et assassinés. Des activistes ont été brûlés vifs dans la Maison des Syndicats à Odessa, à la manière inaugurée par les bataillons SS du Troisième Reich. Des habitants, sans armes, de l'Ukraine orientale, d'origine russe, ont été massacrés à Mariupol, bombardés au phosphore blanc à Slaviansk, Lugansk et Donetsk : les armes ont été fournies par les USA et supervisées par les experts militaires de l'OTAN. 

Nous savons également tous, que ce coup d'Etat des USA via l'OTAN en Ukraine, avec l'aide de ses mercenaires néo nazis, visait directement la Russie pour imposer à ses frontières ses armes nucléaires et une présence militaire accrue en Europe. Du coup, le Conseil Supérieur de la République Autonome de Crimée votait sa sécession vis-à-vis de Kiev et demandait par referendum son intégration dans la Fédération de Russie. Cette intégration était demandée à 97% des voix par la Crimée. 

Le 18 mars 2014 Vladimir Poutine signait le traité d'adhésion de la Crimée à la Fédération russe avec le statut de république autonome. 

La Russie était donc aussitôt accusée par l'OTAN et par l'UE d'avoir « annexé illégalement la Crimée » et l'Occident tout entier soumettait la Russie à des sanctions parfaitement illégales et gravement injustifiées. Tous les médias « officiels » aux ordres du système, n'ont pas cessé de radoter en chœur que la « méchante Russie avait annexé la Crimée » ! 

CONCLUSION 

Voilà le constat pitoyable actuel que nous pouvons faire très spontanément sur l'état dégradé de l'Occident qui se vautre dans le mensonge et la bêtise humaine élevés au rang de VERTU par les médias et les « oligarques » de la caste au pouvoir dans tout le bloc atlantiste. Ce spectacle du pitoyable s'accompagne malheureusement du désastre et de la souffrance imposés aux peuples pris en otages dans ce mensonge qui règne de manière insupportable sur l'ensemble des gens se croyant naïvement en démocratie ! 

« L'Etat profond » est ce qui garantit le mieux le terrorisme profond ! Il est urgent que l'Etat profond, l'Etat menteur, c'est-à-dire incontrôlable et incontrôlé, redevienne l'Etat Nation, contrôlable et contrôlé par le peuple, par la citoyenneté participative, par le droit constitutionnel à la révocation des élus... Le temps presse avant de laisser la folie d'un « sapiens demens » mettre un point final à l'histoire de l'humanité...


03/11/2017

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres