perlagedediams

perlagedediams

L'OSCE attire de facto sur elle les accusations croissantes et légitimes d'incompétence notoire, de partialité quand ce n'est pas de complicité avec le régime fasciste de Kiev

SITREP du 5 au 11 novembre 2015

 
DERNIÈRE MISE A JOUR : 9 NOVEMBRE 2015 VOIR en fin d'article)

"La Commedia é finita !"
 
Depuis plusieurs semaines la guerre rampe à nouveau vers l'Histoire du Donbass, et les activités bellicistes des unités militaires ukrainiennes, à l'opposé des rodomontades diplomatiques de leur gouvernement fantoche mendiant les subsides d'une Union Européenne asservie aux USA, semblentCONFIRMER la volonté de mener l'Europe vers la guerre en poursuivant une stratégie génocidaire à l'encontre des populations russes du pays.
 
Dans les précédents SITREP (L'haleine des combats qui se rapprochent) nous avonsVU que les violations des accords de Minsk connaissaient ces derniers jours une augmentation exponentielle, d'une part par une campagne de bombardements sur les positions républicaines mais aussi sur des quartiers résidentiels (Spartak, Peski, Marinka, Petrovsky, Kuybishevski etc...) et d'autre part par un déploiement rapproché d'unités d'assaut et d'appui préfigurant une prochaine offensive...

Ce regain d'activités et de tensions n'est pas étranger au contexte politique ukrainien, mis à mal par des élections régionales dont le premier tour s'est révélé être un désaveu flagrant de la politique menée par la clique Porochenko. (voir à ce sujet l'articleSUIVANT : Un camouflet pour Kiev) et le deuxième tour du scrutin risque fort d'être marqué par des violences nouvelles dans les zones occupées par les soudards de Kiev.
 
Quartier résidentiel bombardé le 5 novembre 2015 par des tirs de roquettes "Grad" ukrainiens
L'OSCE qui affiche pourtant un zèle méticuleux a contrôler l'application des accords de Minsk par les autorités républicaine, semble en revanche totalement incapable de réagir et forcer Kiev a respecter le cessez le feuSIGNÉ, attirant de facto sur elle les accusations croissantes et légitimes d'incompétence notoire, de partialité quand ce n'est pas de complicité avec le régime fasciste de Kiev soutenu par ses commanditaires.

Aujourd'hui la comédie des accords de Minsk même si tous nous espérons voir revenir la paix (mais pas à n'importe quel prix) semble bien seTERMINER vaincu par le cynisme et la haine des occidentaux et de leurs chiens entagés de Kiev...
Erwan Castel, volontaire en Novorossiya
__________
 
Mises à jour :
 
SITUATION AU 5 NOVEMBRE 2015
 
Les actions offensives de l'armée ukrainiennes ont considérablement augmenté en intensité et en qualité, les tirs de mortiers de 82mm et 120 mm étant appuyés par des combats au sol comme à Gorlovka la semaine dernière ou à Staromykhailivka ce 5 novembre 2015
 
Il est important d'observer le retour de l'utilisation par les "ukrops" de leur artillerie de gros calibre comme par exemple les Lance-Roquettes Multiples qui ont frappé des quartiers résidentiels à Staromykhailivka le 5 novembre à 20h00 locale. L'intensité des tirs jusqu'à ces derniers jours sporadiques augmente aussi sensiblement comme les bombardements qui ont frappé avec plus de 50 obus le quartier de Spartak Zhabichevo dans la nuit du 5 au 6 novembre.
 
Ces violations du traité de paix sont de plus commentées par leurs propres auteurs, qui saluent et encouragent leurs soldats àCONTINUER les crimes de guerre engagés par Kiev contre les russes de Novorossiya.
 
LRM ukrainiens BM21 "Grad" de 122 mm en action,arme de saturation de zone prohibée en zone habitée
Le rapport quotidien publié par le Ministère de la défense de la DNR suffit à résumer la situation...
 
Rapport de situation du 5 novembre 2015
 
"La situation dans la République populaire de Donetsk est restée tendue durant la journée écoulée. Les criminels de guerre ukrainiens ont violé le cessez-le-feu sept fois. L'aéroport de Donetsk a été bombardé avec des mortiers de calibre de 120 mm et 82 mm depuis les positions des bataillons nationalistes dans les quartiers d'Avdeyevka et Opytnoe. Au total, plus de 100 obus de mortier ont été tirés. Le quartier de Spartak a été bombardé avec desARMES légères et des lance-grenades depuis le puits de ventilation de la mine de Boutovka", 
Nos services de renseignement continuent d'enregistrer des violations des accords de Minsk concernant le retrait des armes lourdes de la ligne de contact. De fait, trois unités de lance-roquettes multiples BM-21 "Grad" ont été détectées dans le quartier de Golmovskoy (à 1 km de la ligne de contact).
 
La manœuvre d'approche de chars d'assauts et de 20 systèmes d'artillerie automoteurs depuis le territoire contrôlé par les forces ukrainiennes en direction du quartier de Dyleyevka (à 9 km de la ligne de contact) a été enregistrée.
 
D'après les données opérationnelles obtenues de nos unités sur la ligne de front, la manœuvre d'approche de six chars d'assauts près du quartier de Peski et de quatre chars d'assaut près du quartier de Maryinka a été enregistrée. Le bombardement dans la zone du nouveau terminal de l'aéroport et du quartier de Zhabounki a été observé durant la journée. Il y a eu aussi un bombardement avec des mortiers d'un calibre de 120 mm à 14 h 07. Nous demandons à la mission de l'OSCE de faire stopper immédiatement ces violations par la partie ukrainienne, et nous demandons au CCCC d'empêcher les provocations armées.
 
L'absence de trois unités d'obusiers MSTA-B de 152 mm et de douze unités de lance-roquettes multiples BM-21 "Grad" sur le site de stockage d'armes lourdes a été enregistrée dans le rapport de l'OSCE publié le 2 novembre 2015.
 
Les faits de bombardement des zones résidentielles avec des armes lourdes ont étéCONFIRMÉS par les artilleurs ukrainiens. Par exemple, dans l'entretien publié le 3 novembre sur internet, le sergent-chef de la 1ère batterie d'obusier automoteur de la 92e brigade de fusiliers motorisée, Dmitry Gorbanev, a avoué bombarder les zones résidentielles et a expliqué qu'il ne s'intéresse pas à l'endroit où tombent les obus. Le criminel militaire - le commandant de la 92e brigade de fusiliers motorisée, Victor Nikolyouk - incite ses subordonnés à croire que le meurtre de civils n'est pas un crime, et appelle à ne pas réfléchir aux conséquences.
 
De fait, nous voyons le cynisme et l'avilissement grandir dans l'armée et la société ukrainiennes, et les attaques qui se font plus fréquentes montrent qu'avant le retrait des armes et la réunion à venir des ministres des Affaires étrangères, la partie ukrainienneCONTINUE ses provocations destinées à interrompre le règlement pacifique du conflit.
 
Commandant en second Edouard Bassourine, 
traduction officielle depuis l'anglais par Úlfdís Haraldsdóttir pour l'Agence DONi News

Dans notre secteur, à l'Ouest du front, le niveau d'alerte a été augmenté car les reconnaissances ukrainiennes se durcissent également et désormais des tirs ont maintenant lieu chaque jour et nuit sur une ligne de contact de plus en plus tendue.

Infiltration dans une zilonka reliant les deux lignes de front à travers le "no man'sLAND"
Lors de missions de reconnaissance que nous effectuons dans les lignes ennemies, des traces de missions d'observation, de déminage d'accès sont repéréesÀ PROXIMITÉ de nos lignes de défense. Des hameaux situés dans le No man's land sont également régulièrement traversés par des "razvedkas ukrops", tandis que leurs drones augmentent eux aussi leurs missions d'observation...

Sources de l'information
 
- Site Doni NewsFLASH, le lien : ICI
- Site Doni NewsCOMPTE rendu quotidien d'Edouard Bassourine, le lien : ICI
- Site Dan News sur les bombardements au Nord de Donetsk, le lien : ICI

SITUATION AU 6 NOVEMBRE 2015
 
Rapport de situation du 6 novembre 2015
 
"La situation dans la République populaire de Donetsk s'est détériorée durant la journée écoulée. Il y a eu 20 violations du cessez-le-feu par les criminels de guerres ukrainiens. Les quartiers de Zhabounki et Spartak, et la zone du "centre Volvo" à Donetsk ont été bombardésAVEC des mortiers d'un calibre de 82 mm depuis les positions des bataillons nationalistes ukrainiens dans la zone du quartier de Peski et du puits de ventilation de la mine de Boutovka. Au total, plus de 70 obus de mortier ont été tirés", a annoncé vendredi le Commandant en second de l'armée de Donetsk, Edouard Bassourine.
 
Les quartiers de Maryinka et Staromykhailovka, ainsi que le micro-district de Trudovskie à Donetsk ont été bombardés avec les lance-roquettes multiples BM-21 "Grad" depuis le quartier de Krasnogorovka. Plus de 60 roquettes ont été tirées. Les attaques sur les quartiers résidentiels et les positions de l'armée de la RPD avec desARMES légères et des lance-grenades se comptent par douzaines.
 
Nos services de renseignement continuent d'enregistrer des violations des accords de Minsk par les forces ukrainiennes concernant le retrait des armes lourdes de la ligne de contact. Par exemple, 12 unités de lance-roquettes multiples BM-21 "Grad" ont été détectées à Marioupol (à 24 km de la ligne de contact). L'arrivée de 10 chars d'assaut dans le quartier d'Ol'ginka (à 12 km de la ligne de contact) a aussi été observée.
 
Les faits de violations des accords de Minsk par les forces ukrainiennes sont aussi enregistrées par la Mission de surveillance de l'OSCE. Ainsi, l'absence de plus de 30CANONS à longue portée, incluant des obusiers automoteurs 2S3 "Acacia" de 152 mm, des canons tractés 2A36 "Giatsynt-B" et des obusiers automoteurs 2S1 "Gvozdika" de 122 mm des zones de stockages des armes lourdes ukrainiennes a été mentionnée dans le rapport de l'OSCE publié le 5 novembre.
 
De fait, nous observons une escalade des tensions le long de la ligne de contact et la réticence des officiels de Kiev à résoudre pacifiquement le conflit. Nous appelons les ministres des Affaires étrangères de la Russie, de l'Allemagne et de la France, dont la réunion a lieu aujourd'hui à Berlin auFORMAT Normandie, à porter attention aux fréquentes violations des accords de Minsk par la partie ukrainienne en ce qui concerne l'utilisation desARMES lourdes et des systèmes de roquettes d'un calibre supérieur à 100 mm. Nous leur demandons d'influer sur l'Ukraine afin qu'elle remplisse ses engagements et de rétablir la paix dans le Donbass, qui a été très patient."
 
Commandant en second Edouard Bassourine, 
traduction officielle depuis l'anglais par Úlfdís Haraldsdóttir pour l'Agence DONiNEWS
 
Sources de l'information
 
- Site Doni NewsCOMPTE rendu quotidien d'Edouard Bassourine, le lien : ICI
 
SITUATION AU 7 NOVEMBRE 2015
 
Un phénomène paranormal est survenu sur la ligne de front du Donbass : Alors que Kiev venait juste de pérorer que son armée avait achever le retrait complet de ses armes lourdes de la ligne de front, plusieurs obus et roquettes ont frappé depuis la zone tenue par les ukrops les positions républicaines !
 
Ainsi le centre de Donetsk a été à nouveau frappé vers 7h00 du matin par des roquettes de 122 mm tirées depuis la zone de Peski contrôlée par Kiev.
 
Le 96 rue Solovianenko au coeur de Donetsk, frappé à 06h50 le 7 novembre 2015
Et sur le front, les unités ukrainiennes continuent leur déploiement préparatoires  à uen prochaine offensive...

Dans le secteur de Elizavetovka à 21 km de la ligne de contact,

- 6 obusiers automoteurs. 

Dans le secteur de Verhnetoretskoe à 4 km de la ligne de contact,

- 2 obusiers automoteurs

Dans le secteurs de Pervomayskoe à 10 km de la ligne de contact

- 5 chars d'assaut
- 3 obusiers automoteurs.
 
Sources de l'information
 
- Sur l'annonce du retrait desARMES lourdes ukrainiennes, le lien : ICI
- Sur le bombardement de Donetsk, le lien : ICI
- Site Doni NewsCOMPTE rendu quotidien d'Edouard Bassourine, le lien : ICI

SITUATION AU 8 NOVEMBRE 2015

Malgré les alertes données par les autorités de la DNR en direction de l'OSC et des acteurs des accords de Minsk, la situation pendant la journée du 7 novembre 2015 est restée la même, ponctuée par des bombardements ukrainiens réguliers sur le territoire républicain :

- Le complexe commercial «Volvo Center" à Donetsk a été bombardéAVEC des mortiers de 82 mm  

- 5 autres obus de mortier ont été tirés en direction du puits de ventilation de la mine Butovka. 
- Spartak a été la cible dARMES légères et de lance-grenades automatiques (AGS17).
- Zaitsevo au nord de Gorlovka a également été mitraillé à partir de véhicules de combat d'infanterie.

Parallèlement à ces violations flagrantes du cessez leFEU par les "ukrops", les services de Renseignement républicains continuent de repérés et d'inventorier d'autres violations que sont les déploiement sur la zone de contact d'unités d'assaut et d'appui feu :


Dans le secteur de Granitnoe à moins de 1 km de la ligne de contact 

- 4 pièces d'artillerie

Dans le secteurs de Pervomayskoe à 10 km de la ligne de contact

- 5  obusiers automoteurs.

Dans le secteurs de Dzerzhinsk localité à 5 km de la ligne de contact

- 1 compagnie de chars de combat

Dans notre secteur, tandis que des colonnes ukrainiennes en approche sont signalées par la population civile , à partir des "blok posts" ukrainiens, des tirs fréquents sont déclenchés avec des armes mégères mais aussi des mitrailleuses et lance grenades.

LE CAS PARTICULIER DES BATAILLONS SPÉCIAUX

Des informations commencent à nous parvenir concernant les bataillons spéciaux récemment déployés sur le front : 


- La plupart disposent désormais d'armement lourd 

- Leur comportement sur le front mais surtout vis à vis des populationsLOCALES (violences, pillages etc...) dont ils occupent les villages tend à démontrer le caractère incontrôlé de ces unités autonomes... 

Sources de l'information
 
- Site Doni NewsCOMPTE rendu quotidien d'Edouard Bassourine, le lien : ICI

SITUATION AU 9 NOVEMBRE 2015

Alerte sur Gorlovka


Depuis 2 jours, des combats violents ont été engagés sur le Nord de Donetsk, dans le secteur de l'aéroport et aussi à Gorlovka. Les ukrainiens, pendant la soirée engagent des unités de contact sous un appui de mortiers et lance grenades. Les objectifs principaux de lurs assauts sont le flanc Ouest de Gorlovka et (bien s^^ur) le secteur de l'aéroport, sur ses deux verrous : Peski à l'Ouest et Spartak à l'Est.


Pour plus de détails voir l'articleSUIVANT : Flash ! Assaut ukrainien au Nord de Donetsk
Rapport de situation du 9 novembre 2015

« La situation dans la République populaire de Donetsk a tendance à s'aggraver. Les punisseurs ukrainiens continuent à provoquer l'armée de la RPD pour la pousser à tirer en retour sur les positions des bataillons nationalistes. Il y a eu 11 violations du cessez-le-feu par la partie ukrainienne hier.

La zone du concessionnaire Volvo à Donetsk, et les quartiers de Zhabounki, Ozeryanovka et Panteleymonovka ont été bombardés avec des mortiers d'un calibre de 82 mm depuis les positions temporairement occupées par les bataillons nationalistes et les forces ukrainiennes dans le quartier de Troitskoe. Au total, plus de 30 obus de mortier ont été tirés. Les quartiers de Zaitsevo, et Shirokaya Balka, ainsi que les six ou sept mines de Gorlovka ont été bombardés avec desARMES à feu de gros calibre.


Durant la semaine écoulée, nous avons enregistré,AVEC la mission de surveillance de l'OSCE et le CCCC, 93 violations du cessez-le-feu avec des mortiers et des lance-roquettes multiples. Au total, plus de 310 obus de mortiers de 82 mm et 61 projectiles de lance-roquettes multiples BM-21 Grad d'un calibre de 120 mm ont été tirés sur les quartiers de la République. Du fait des bombardements, deux maisons ont été endommagées. Tous ces faits de violations ont été transmis à la mission de surveillance de l'OSCE et au CCCC qui ont enregistré l'information sur le bombardement et la destruction des bâtiments.


Nos services de renseignement continuent d'enregistrer des violations des accords de Minsk par la partie ukrainienne.


Quatre unités de D-30 ont été repérées dans le quartier de Louganskoe (à 7,5 kms de la ligne de contact) et deux unités de lance-roquettes multiples BM-21 Grad ont été détectées dans la ville de Dzerzhinsk (à 5 kms de la ligne de contact). QuatreCANONS automoteurs ont été détectés près du quartier de Novgorodskoe (à 6 kms de la ligne de contact). L'arrivée de trois chars d'assaut T-64 Boulat a aussi été détectée dans le quartier de Krasnogorovka (à 10 kms de la ligne de contact).


Nous avons régulièrement parlé des abus commis contre la populationLOCALE par les fascistes, qui font partie des bataillons nationalistes et des forces ukrainiennes.


Aujourd'hui est la Journée Internationale contre le fascisme, le racisme et l'antisémitisme. Nous avons vu de nos propres yeux combien cesPROBLÈMES sont important actuellement – l'expulsion de force de résidents locaux de leur maison est menée par les nationalistes dans les quartiers de Zaitsevo et Zhovanka. Il y a 70 ans, les détachements punitifs de SS et leurs sbires de l'UPA (Armée insurrectionnelle ukrainienne) faisaient les mêmes choses.


Les enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants des grands vainqueurs contre le fascisme, sont aujourd'hui sur la ligne de front, avec le peuple Syrien fraternel, pour se battre contre le fascisme et résister à l'expansion du fascisme, du terrorisme et de l’extrémisme sur la planète.


Nous appelons la communauté internationale à rester unie contre le mal qui se répand à cause de la cupidité et de la brutalité des faucons américains ».


Commandant en second Edouard Bassourine, 
traduction par Úlfdís Haraldsdóttir pour l'Agence DONiNEWS

Dans notre secteur


22h30 :

Les tensions gagnent également notre secteur où chaque jour des tirs sont observés sur les positions républicaines, tandis que sont signalés des mouvements de véhicules ukrainiens vers la ligne de front.


Dans la journée, un tir isolé de mortier à été effectué par les ukrainiens... Provocation ou tir de réglage ? L'avenir nous le dira.


En début de soirée, un combat important a été engagé dans le secteur de Marinka- Olexandrovka, à l'Oust de Doneysk, utilisant desARME légères, mitrailleuses, mortiers etc... jusqu'aux obusiers de gros calibre... tandis que des tirs  sporadiques marquaient dans l'obscurité la position des tranchées et blok-post républicains proches...


Sources de l'information
 
- Site Doni NewsCOMPTE rendu quotidien d'Edouard Bassourine, le lien : ICI
-FLASH info sur l'attaque au Nord de Donetsk, le lin : ICI


10/11/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres