perlagedediams

perlagedediams

LA FUITE EN AVANT DE KIEV

 

Souvent dans l'Histoire, lorsque les régimes totalitaires vivent leur inévitable vacillement, ils choisissent la fuite en avant suicidaire, sacrifiant leur peuple à la vanité de leur pouvoir agonisant.

Et lorsque ces dictatures vivent déjà des conflits ouverts, le concept de guerre totale apparaît alors comme seule porte de sortie de leur errance historique criminelle. On peut le vérifier avec l'empire napoléonien, le troisième Reich ou dans une autre échelle la stratégie étasunienne en Syrie par exemple.

 

Kiev, ce régime totalitarisme mis en place par de coup d'Etat du Maïdan, n'échappe pas à cette diagonale du fou.

 

Exsangue, essoufflé et de plus en plus isolé, Porochenko fonce vers le chaos en cherchant à y entraîner le plus de pays européens possible, ce qui n'est pas pour déplaire aux marchands d'armes de la thalassocratie anglo-américaine...

 

C'est sûr, à ce point particulier, que les européens devraient urgemment accorder une attention inquiétée. 


Car quand le patron des soudards de Kiev déclare : "...nous avons vraiment besoin de l'aide d'autres pays. Et l'avenir de l'Ukraine ne devrait être que dans la coalition. Ensuite, nous serons protégés de manière fiable contre tout empiétement par un agresseur" il faut entendre : "nos commanditaires nous demandent d'entraîner l'OTAN dans une guerre contre la Russie, ce que nous allons nous efforcer de faire".

 

Le général Muzhenko, chef d'état major des forces armées ukrainiennes, à très bien confirmé cette escalade du pire menée par Kiev pour alimenter la stratégie du chaos et tenter de soumettre totalement les peuples d'Europe au complexe militaro-industriel de Washington.

Erwan Castel

 

Via Guillaume Lopez

Traduction de l'article de Novorosinform

L'Ukraine est prête pour une guerre à grande échelle avec la Russie. Cela a été déclaré dans une interview avec Radio svoboda par le chef de l'état-major général des forces armées de l'Ukraine Muzhenko.

 

« Les experts définissent la volonté de la Russie [à une guerre à grande échelle avec l'Ukraine] en trois ans, et nous définissons les différents termes de préparation et les différentes échelles comme une provocation et une éventuelle opération à grande échelle, une agression à grande échelle contre l'Ukraine. Nous avons élaboré des plans pour diverses options, en tenant compte des menaces qui existent autour de l'Ukraine, et nous préparons les troupes pour la défense de notre pays ", a-t-il dit.

 

"Nous devons être prêts en ce moment, et demain, et dans une semaine, et dans une année, et dans trois ans, et jusqu'à ce moment, jusqu'à ce qu'une telle menace disparaisse en ce qui concerne l'Ukraine. Je veux dire la menace d'agression militaire contre l'Ukraine ", a expliqué le chef de l'état-major ukrainien.

 

Dans la même interview, Muzhenko a déclaré que pour vaincre la Russie l'Ukraine a besoin d'une coalition avec d'autres pays.

 

"Quant à la coalition, nous devons comprendre qui est notre ennemi. Maintenant, nous comprenons que c'est la Fédération de Russie. C'est le pays qui a commencé l'agression envers l'Ukraine. Un état puissant, ainsi que dans l'échelle, est signifié par des indicateurs spatiaux, et par son potentiel de défense, économique, et ainsi de suite. L'Ukraine a beaucoup moins de potentiel.

 

Mais le patriotisme et les facteurs que j'ai énumérés ci-dessus ne sont que la base pour que nous puissions résister à ce pays. Mais nous avons vraiment besoin de l'aide d'autres pays. Et l'avenir de l'Ukraine ne devrait être que dans la coalition. Ensuite, nous serons protégés de manière fiable contre tout empiétement par un agresseur ", a déclaré le commandant ukrainien.

 

Rappel : Muzhenko aujourd'hui a également déclaré que la loi sur la «réintégration» du Donbass qui est entré en vigueur aujourd'hui permettra une utilisation plus efficace des troupes ukrainiennes contre les gens du Donbass.

 

Aujourd'hui, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que l'entrée en vigueur de la loi sur la «réintégration» du Donbass passe les accords de Minsk et libère les mains du «parti de la guerre» en Ukraine.

 

La veille, des députés de la Douma d'Etat a adopté une déclaration condamnant la signature de la loi sur la «réintégration» du Donbass et a appelé l'ONU, l'APCE, le Parlement européen et le Congrès des États-Unis pour condamner ce document. La faction LDPR a également demandé de rompre le traité d'amitié avec l'Ukraine en raison de la loi adoptée.

 

Генштаб ВСУ: Украина готова к полномасштабной войне с Россией



25/02/2018

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres