perlagedediams

perlagedediams

La Grèce, vengée pour la première fois !

https://www.youtube.com/watch?v=LPmFHW60Ho8

 

Lors de la conférence de presse commune Grèce-UE, le nouveau Ministre des Finances grec a expliqué qu'il ne voyait pas l'intérêt de continuer à collaborer avec la Troïka, ce qui a rendu Dijsselbloem blême. Il a aussitôt enlevé son casque de traduction et a quitté la salle en glissant, hors micro, à l'oreille de Varoufakis "Bravo, vous avez juste tué la Troïka". Toute la presse grecque n'a attendu que cela pour s'estimer vengée de toutes les humiliations affligées à la Grèce depuis 5 ans, regardez la page de Keep Talking Greece ici. Bon, nous ça nous passe un peu au-dessus de la tête, mais pour les Grecs, c'est comme un premier soulagement géant, une première GRANDE vengeance: enfin un Grec qui ose dire m**** publiquement "aux ordures technocrates de la BCE, de l'UE et du FMI" ai-je pu lire sur un commenaire. Et que dire de la première action du nouveau premier ministre d'aller fleurir les tombes des Grecs tués par l'envahisseur allemand ? Un premier missile de vengeance médiatique...

Mais voici le plus intéressant: les diverses interviews de Varoufakis, prouvent qu'il a une approche brouillonne, et très "extrême gauche" de l'économie, on le voit en particulier avec celle de la BBC NewsNight où, malgré le temps d'antenne, il n'a réussi à s'exprimer clairement, et se plaignait d'être sans cesse interrompu par la journaliste (regarder ici). Le souci est qu'il n'arrive pas à formuler des réponses ciselées et s'embrouille dans ses réponses. Il ne veut même pas sortir de l'euro, alors que clairement aujourd'hui, c'est la seule solution pour sauver le pays. A l'écrit en revanche, Varoufakis répète que "l'Etat doit de l'argent aux entités sociales, qui doivent de l'argent à leurs employés, qui doivent de l'argent à leur banque et à l'Etat. Il est vital pour la Grèce de sortir de la spirale de l'endettement continu juste pour sauver les banques étrangères"...

"Everyone owes to everyone, and no one can pay.
The banks are bankrupt, they owe money to the state, to each other, to foreign banks.
Citizens owe money to the banks and owe money to the state.
The state owes money to everyone.
So we have a triple insolvency: bankrupt banks, a bankrupt state and a bankrupt private sector.
There are of course pockets, like everywhere, within society of people who are really well off. They have money in banks in Switzerland, in the city of London, on Wall Street, in Frankfurt, and even some money in the Greek banks. But the overall situation is that -even though in the last year or so there’s been a small rebound, not in terms of income but in terms of expenditure- the economy is quite clearly still in a downward spiral that is filling everyone’s soul with negative expectations." Lire ici EhConomy.

En effet, rien qu'en janvier, les Grecs ont retiré 11 milliards d'euros de leurs comptes, affaiblissant encore plus les banques qui flirtent avec la faillite chaque jour, sauvées chaque heure par les injections de la BCE. Et ce n'est pas prêt de s'arrêter, au point que les chances de faillite de la Grèce sont maintenant de 7 sur 10. Jean-Luc Melenchon a expliqué dimanche dernier que la dette de la Grèce était de 120 milliards et que celle de l'Irak était de 120 milliards également. Celle de l'Irak a été effacée, alors que celle de la Grèce maintenue... (regardez son intervention ici)

Je ne sais pas quelle fut la part de la France dans cette dette irakienne (il me semble qu'il y a eu plusieurs annulations), en revanche Benoît Ecoeuré de la BCE, lui, a informé les Français "qu'en cas de faillite grecque, la France paiera 40 milliards d'euros, et qu'il était trop difficile de donner 3000 euros à chaque citoyen directement". J'aime ce genre de chantage. C'est du même niveau que Martini Dry Juncker qui avait menacé les Grecs de représailles s'ils votaient mal (voir plus bas dans cette page). Suite des aventures dans les prochains jours. Je pense que je ferai un saut à Athènes ou Bruxelles pour bien vous informer.

Source



09/02/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres