perlagedediams

perlagedediams

La main dans le sac : Human Rights Watch et ses magouilles

«L'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu.» - François de La Rochefoucauld

 

Le 15 mai 2015 – Source "Moon of Alabama" 
Une preuve de plus de l'engagement sans nuances, au service du magistère de la vérité de l'Empire du non-sens, d'une ONG, Human Rights Watch, bien propre sur elle question Droits de l'Homme Blanc et tutti quanti, prise la main dans le sac, et qui insiste, au delà du ridicule, irresponsable et impunie.
Le Saker Francophone

La semaine dernière, nous avons constaté que le directeur de Human Rights Watch, Kenneth Roth, avait utilisé une image des destructions à Gaza provoquées par Israël pour accuser le gouvernement syrien d’utiliser aveuglément des bombes barils. Nous écrivions alors:

«C’est donc au moins la troisième fois qu’HRW utilise une photo détournée pour accuser des ennemis actuels de l’impérialisme américain d’avoir causé des destructions que l’empire américain et / ou de ses amis ont causées.

Ce n’est pas seulement du parti-pris de la part d’HRW, c’est de la fraude pure et simple.»

Suite à notre post et à de nombreuses protestations sur Twitter, Kenneth Roth a été obligé de se rétracter et de supprimer ce tweet. Il a posté :


Furieux d’avoir à retirer le tweet accusateur, il en a envoyé un autre, accusant une fois de plus le gouvernement syrien d’avoir provoqué avec des bombes barils les destructions qu’on voit sur cette image :

Mais cette image ne représente pas davantage des destructions causées par les «bombes barils» du gouvernement syrien.

Pour ce tweet Kenneth Roth a utilisé une photo de l’AFP prise par George Ourfalian et distribuée par l’agence Gettyimages.

Voilà ce qu’on lit sur la capture d’écran de l’image originale de Getty :
Une vue générale de la destruction du quartier Hamidiyeh de la ville d’Alep au nord de la Syrie où les combattants des comités populaires locaux, qui soutiennent les forces gouvernementales syriennes, tentent de défendre ce quartier traditionnellement chrétien, au troisième jour de combats intensifs contre les djihadistes du groupe État islamique, le 9 avril 2015. AFP PHOTO / GEORGE OUFALIAN

Ce qu’on voit sur l’image, c’est la destruction d’un quartier attaqué par les djihadistes anti-syriens et défendu par des forces pro-syriennes qui appuient le gouvernement. Kenneth Roth insinue-t-il que le gouvernement syrien a causé ces ravages en bombardant ses partisans avec des bombes barils?

Traduit par Dominique Muselet pour le Saker Francophone

Source



22/05/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres