perlagedediams

perlagedediams

Laurent Fabius « hostile » à la visite de parlementaires français en Crimée

Le député des Français de l’étranger Thierry Mariani a annoncé mardi 21 juillet que dix parlementaires français se rendraient à Moscou avant de décoller pour la Crimée, où ils visiteront les villes de Simféropol, Yalta et Sébastopol.

 

16
 
 
 
 
 
 
 
 

Mercredi 22 juillet, le ministre français des affaires étrangères Laurent Fabius a vivement critiqué la visite de plusieurs parlementaires français en Crimée, prévue du mercredi 22 au samedi 25 juillet.

mariani

Thierry Mariani prépare ce voyage depuis fin juin. Crédits : Charles Platiau

« J’y suis hostile et opposé », a déclaré le chef de la diplomatie française devant la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, réunie à huis clos mercredi 22 juillet à midi, selon des sources parlementaires, citées par l’AFP.

Ce déplacement comporte « un risque d’instrumentalisation par les médias russes » et constitue « une violation du droit international », a-t-il précisé en préambule de la réunion, qui portait sur la levée de l’embargo en Iran. Selon le ministre, se rendre en Crimée sans l’autorisation des autorités ukrainiennes équivaut à « reconnaître les prétentions russes » [vis-à-vis de ce territoire, ndlr].

Contacté par Le Courrier de Russie, le député Thierry Mariani, à l’origine de l’initiative, n’entend pas faire machine arrière pour autant. « J’ai répondu à M. Fabius que nous respections la position du gouvernement français mais que nous n’étions pas d’accord avec celle-ci », nous a-t-il expliqué depuis l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, où il s’apprêtait à embarquer pour Moscou.

Le député a également insisté sur le fait que la visite des parlementaires en Crimée est née d’une volonté purement personnelle et ne relève pas des affaires de l’État. « La France est la première à donner des leçons en matière de démocratie : j’ai donc rappelé au ministre des affaires étrangères que l’une d’elles consiste à respecter la séparation des pouvoirs », a-t-il martelé, précisant que ce voyage est préparé depuis fin juin.

Le député des Français de l’étranger Thierry Mariani, qui en est à son troisième voyage analogue, a annoncé mardi 21 juillet que dix parlementaires français se rendraient à Moscou avant de décoller pour la Crimée, où ils visiteront les villes de Simféropol, Yalta et Sébastopol, du 22 au 25 juillet.

Parmi eux, figurent les députés Les Républicains Nicolas Dhuicq, Patrice Verchère, Claude Goasguen, Jacques Myard, Sauveur Gandolfi-Scheit et Marie-Christine Dalloz, le sénateur UDI de Paris Yves Pozzo di Borgo et le député du groupe Radical, républicain, démocrate et progressiste (RRDP)
de Charente Jérôme Lambert.

Au programme de leur visite, les élus français comptent rencontrer à Moscou le président de la Douma Sergueï Narychkine, ainsi que des membres des autorités locales et des associations représentantes des minorités à Yalta et Sébastopol.



23/07/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres