perlagedediams

perlagedediams

Le 11 juin, une nouvelle mission de reconnaissance stratégique à été repérée dans le ciel du Donbass, réalisé par le drone de L'US air Force RQ-4B-30 immatriculé 10-2043.

SOUS L'OEIL DE L'OTAN

34985018_545935862470204_7991784671463604224_n.jpg

34984854_545935822470208_2303242848897597440_n.jpg

 

Depuis 2 ans les drones stratégiques US de la base de Sigonella en Sicile viennent renifler la ligne de front du Donbass mais également les régions russes limitrophes.

Voir au lien suivant : http://alawata-rebellion.blogspot.com/sea…/label/Drone%20US…

 

Il s'agit de drones stratégiques de type RQ 4 (Global Hawk) volant à très haute altitude du côté ukrainien et donc inattaquables dans la situation actuelle du front. 


D'autres part s'ils sont repérables c'est grâce à leur IFF laissé allumé pour des raisons de sécurité aérienne (le drone a la taille d'un avion de combat) et aussi pour ne pas être abattu par la défense antiaérienne ukrainienne qui fantasme sur l'aviation russe.

 

Aujourd'hui 11 juin, une nouvelle mission de reconnaissance stratégique à été repérée dans le ciel du Donbass, réalisé par le drone de L'US air Force RQ-4B-30 immatriculé 10-2043.

 

Lorsqu'on observe le plan de vol de cet aéronef (qui est visible sur tous les sites radars de l'aviation) on peut constater qu'il est exactement parallèle à la ligne de front qui assiégé à l'ouest et au Nord les Républiques Populaires de Donetsk et Lugansk. 


La portée d'observation latérale de ces engins de très haute performance est de plus de 200 kilomètres ce qui lui donne également la possibilité de "fouiller" le terrain jusqu'à l'intérieur des territoire russes limitrophes.

 

Au milieu de l'après midi, ce "Global Hawk" continuait ses allers retours le long de la ligne de front du Donbass.

 

Lorsqu'elles ont commencé il y a 2 ans, ces missions d'observations du Donbass se faisaient au milieu de la cohue des exercices de l'OTAN réalisés en mer Noire ou en Ukraine. 


Aujourd'hui les drones US non seulement ne se cachent plus mais multiplient leurs sorties vers Donbass dont les résultats à n'en pas douter sont partagés avec leurs petits supplétifs ukrainiens assiégeants et bombardant la population de Donetsk et Lugansk.

 

Dans le contexte d'une menace d'offensive ukrainienne imminente ces activités intensifiées de renseignement de l'OTAN, dont on sait qu'elle "cornaque" l'arnée ukrainienne, sont plutôt des indices de confirmation préoccupants.

Erwan Castel

Via Olena Kryuk, que je salue au passage pour son formidable travail de réinformation réalisé sur les réseaux sociaux !



12/06/2018

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres