Le comic book est un phénomène dont on entend peu parler. Pourtant les éditions Marvel font des milliards de dollars de chiffre d'affaire et DC Comics engrange des millions grâce à des personnages comme Batman ou encore Superman. Le film Avengers est le 5e plus gros succès de l'histoire du cinéma. Si des millions de personnes se déplacent au cinéma pour regarder les aventures de ces super-héros aux pouvoir improbables c'est parce que des millions de comic books sont vendus. En réalité le comics est un organe de propagande puissant.

Depuis ses débuts il véhicule des messages malsains. Ses auteurs ont des références douteuses qu'ils aiment insérer dans leurs publications. Derrière ce pseudo combat contre le mal et ces actes héroïques se cache en réalité un fond beaucoup plus sombre. D'origine juive, nous verrons que l'industrie des comics est morbide à bien des égards. L'histoire raconte que les hommes ont adoré des idoles. Ce qui fut justement dénoncé par Dieu dans la Bible. Pourtant, de nos jours il existe encore des idoles qui sont adorées par l'homme. Si ce ne sont plus des statues ce sont des acteurs, des chanteurs, des sportifs et des super-héros.

Au fil des quelques 114 pages vous trouverez trois liens qui mènent vers des vidéos qui servent à illustrer mes propos. Si vous ne connaissez pas le Mind Control je vous conseille fortement de visionner cette vidéo :

 

➤➤ Lien de téléchargement de l'e-book : https://www.fichier-pdf.fr/2016/03/23/lemondeoccultedescomicbooks/
  
Les super-héros ou super-vilains des comics books sont nombreux a avoir un trouble dissociatif de l'identité : le personnage Legion est habité par de multiples personnalités ayant chacune des pouvoirs psychiques spécifiques ; le super-héros Moon Knight (Chevalier de la Lune) qui lui aussi a un T.D.I. avec trois personnalités alter. De plus ce dernier est en relation avec un dieu égyptien lui permettant de devenir encore plus fort, notamment les nuits de pleine Lune... L'amnésie dissociative est également présente : le personnage des X-Men, James Howlett, possède un alter nommé Wolverine qui est coutumier des amnésies, il ne se rappelle jamais des massacres auxquels il se livre régulièrement, tout comme le géant vert Hulk qui ne serappelle jamais de ses rages destructrices. C'est une parfaite illustration du phénomène des murs amnésiques traumatiques dans les états dissociés
.irulmr9K9gwrzluxenVvXlXimBk@250x299
L'histoire de l'incroyable Hulk (décrite en détails sur le site de Marvel.com) est très intéressante car elle dépeint l'enfance traumatique de Bruce Banner comme étant à l'origine de ce phénomène de transformation en géant vert amnésique. Le psychiatre Leonard "Doc"Samson va tenter de faire fusionner les différentes personnalités alter de Bruce Banner, mais le stress de la réintégration crée alors un nouvel alter : Joe Fixit. Cet alter est une brute au mauvais caractère dont la personnalité ressemble à celle du père de Bruce.
C'est à partir de ce moment là qu'il se crée une véritable bataille dans le subconscient de Bruce pour savoir quelle personnalité alter prendra le contrôle et aura la suprématie. Cependant, grâce à des séances d'hypnose, Banner, Hulk et Joe Fixit sont tous les trois mis au même niveau de conscience afin qu'ils affrontent ensemble les questions non résolues, qu'ils affrontent enfin leurs démons intérieurs…
Bruce Banner doit alors se confronter aux mémoires concernant son père qui l'a violenté et qui a assassiné sa mère. En intégrant cela, il devient capable de fusionner les personnalités alter pour enfin trouver un apaisement intérieur : une autre personnalité va alors émerger, un nouveau Hulk qui aura les capacités mentales et l'intelligence de Bruce Banner tout en gardant la force de l'incroyable Hulk. Cette nouvelle personnalité sera appelée "Le Professeur"...
Tous ces personnages illustrent bien la présence marquée du T.D.I. dans la culture des Comics et des super-héros / super-vilains.

Le monde occulte des comic books : Batman et le Mind Control