perlagedediams

perlagedediams

Les accords de Minsk ne sont pas respectés. Où sont les sanctions européennes à l'encontre de Kiev????

Quelques heures après la visite que le Vice Président étasunien Joe Biden a fait à Kiev, voici les armes de la terreur...Kiev redéploie sur le front du Donbass ses armes de destruction massive


...juste avant la fin du CDD de l'équipe Obama, l'Ukraine a durci son discours belliciste à l'encontre de la Crimée et du Donbass, à l'exemple du Général Muzhenko, le Chef d'état-major de l'armée ukrainienne qui a révélé aujourd'hui 18 janvier 2017 mais sans entrer dans les détails un rapport transmis à la CIA et qui analyse "les options, les scénarios, notre vision de l'escalade probable du conflit et de la détérioration de la situation dans l'est de l'Ukraine, ainsi que le système de sécurité paneuropéen"
BM30 "Smerch" en action
 
En effet le 16 janvier, Joe Biden est venu rencontrer à Kiev, le Président ukrainien Porochenko et son 1er Ministre Volodymyr Groïsman. Au cours de cette dernière visite en tant que représentant de l'administration Obama, Biden (qui est l'un des parrains actifs du Maïdan) a assuré Prochenko "du soutien inconditionnel des USA à l'Ukraine" qui sont "unis par des liens profonds et contre l'agression russe"...  Le lendemain, 17 janvier, le Ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov confirme ce projet de reconquête des territoires du Donbass et de la Crimée pour 2017 et demande aux gardes frontières "de se tenir prêt à reprendre le contrôle des frontières en 1 ou 2 semaines maximum".

Pendant ce temps là, sur le terrain, l'armée ukrainienne continue ses campagnes de bombardements des positions républicaines mais aussi des quartiers résidentiels proches de la ligne de front, comme hier par exemple où des bombardements et des combats ont frappé de nombreux secteurs du front et principalement au Nord de Donetsk, la zone industrielle entre Avdiivka et Yasinovataya. Les principales attaques ukrainiennes:


Le 17 janvier soir :


  • 17h00: tirs au mortier vers Yasinovataya (Nord-Est Donetsk)
  • 17h10: tirs au mortier secteur Shirokino (Sud DNR)
  • 19h15: tirs au mortier sur Oktyabrsky (Nord Donetsk)
L'intensité des tirs est faible
  • 20h00: Combats serrés dans le secteur de Kominternovo (Sud DNR)
  • 20h30: les ukrainiens engagent leur artillerie lourde dans le Nord de Donetsk dans le secteur de Avdiivka / Yasinovataya
L'intensité des tirs augmente
  • 22h15: Accalmie dans le Nord de Donetsk
Il faut noter également que depuis plusieurs jours la première ligne signale de nombreux vols de drones ukrainiens dont la plupart servent aux réglages de l'artillerie. 

Un réarmement important du front ukrainien.

Depuis plusieurs mois les services de renseignement des Républiques de Donetsk et Lugansk signalent le retour progressif sur le front du Donbass, unité après unité, des lances roquettes multiples ukrainiens, BM21"Grad" (122mm) BM27"Uragan" (220mm) ou BM30 "Smerch" (300mm).
Le redéploiement de ces pièces d'artillerie de "saturation" est d'ailleurs confirmé par les observateurs de l'OSCE eux-mêmes qui constatent leur disparition des hangars de retrait imposés par les accords de Minsk.
 
 
 
Les dernières observations par exemple, concernent l'arrivée dans le secteur occupé de Volnovakha (entre Donetsk et Mariupol au Sud de la DNR) de systèmes d'armes importants dont des chars de combat (5), des Lances Roquettes Multiples "Grad" et Uragan" (30 unités), des obusiers automoteurs (3), des hélicoptères de combat MI8 (8) ainsi qu'un nouveau bataillon venus renforcés un secteur ou Kiev a déjà organisé une concentration importante d'unités d'assaut.
 
 
 
Depuis 2015, Kiev n'a cessé de renforcer ce secteur de Volnovakha, pourtant relativement calme en comparaison au reste du front. La proximité avec la frontière russe, la nature du terrain faiblement urbanisé et cette forte concentration d'unités d'assaut et de leur appuis, laissent à penser que Kiev a développé ici une option offensive (que j'appelle "Axe Sud"). Une offensive de courte durée dans ce secteur aurait pour objectif de conquérir des localités et atteindre la frontière russe rapidement pour isoler encore plus Donetsk et la couper de ses forces déployées en face de Mariupol.
 
Le retour des monstres de l'artillerie ukrainienne
 
Depuis 2016, des Lances Roquettes Multiples "Grad" ont été déjà réutilisés par Kiev, dans les secteurs de Shirokino, Telmanovo et Donetsk récemment, et si en 2016 ces armes de saturation n'ont été utilisés qu'exceptionnellement, plusieurs indicateurs sérieux laissent craindre d'un prochain retour de ces monstres de l'artillerie ukrainienne :

  • Lors d'une interview récente Oleksandr Turtchinov a reconnu que l'Ukraine avait relancé la fabrique des roquettes des LRM, dont les stocks étaient épuisés par la première année de guerre et que les premiers lots arrivaient sur la ligne de front.
  • Les services de renseignements républicains confirment le retour important de ces système d'armes ainsi que leurs convois logistiques sur la ligne de front. Ainsi par exemple dans le secteur de Volnovakha (voir plus haut)
  • Récemment des directives du Ministère ukrainien de la Défense ont également réactivé la mise à niveau opérationnelle des systèmes d'armes balistiques "Tochka U", dont plusieurs lanceurs sont positionnés dans les territoires occupés du Donbass. 
En 2014 et 2015, l'armée ukrainienne avait déjà utilisé 
ces armes de destruction massive contre le Donbass

Malgré que le déploiement de ces armes à portée de tir de la ligne de front soit strictement interdit par les accords de Minsk signés par Kiev, l'armée ukrainienne ne cesse de les déployer au plus près des positions avancées, menaçant ainsi à chaque instant les positions mais également la population des Républiques de Donetsk et Lugansk. 
 
Erwan Castel, volontaire en Novorossiya
 
Tir d'un missile Tochka U, d'une portée entre 100 et 180 km il peut emporté une charge utile de 500 kg


19/01/2017

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres