perlagedediams

perlagedediams

Les hommes qui consomment le plus de vitamine K2 ont moins de risques de cancer avancé de la prostate.

 

Vitamine K2 : absolument tout ce que vous devez savoir

 

La plupart des gens n’ont jamais entendu parler de la vitamine K2.

Cette vitamine est rare dans le régime alimentaire occidental et n’a pas reçu beaucoup d’attention en général.

Cependant … ce nutriment puissant joue un rôle essentiel dans de nombreux aspects de la santé.

 

La vitamine K2 pourrait être le « chaînon manquant » entre l’alimentation et plusieurs maladies mortelles.

Qu’est-ce que la vitamine K ?

La vitamine K a été découverte en 1929 et identifiée comme un nutriment essentiel pour la coagulation du sang (coagulation sanguine).

La découverte initiale a été signalée dans une revue scientifique allemande, où elle fut appelée Koagulationsvitamin. Voilà d’où vient le « K » (1).

Elle a également été découverte par le dentiste légendaire Weston Price, qui a parcouru le monde au début du 20e siècle, étudiant la relation entre l’alimentation et la maladie dans différentes populations.

Il a constaté que les régimes non-industriels étaient riches en certains éléments nutritifs non identifiés qui semblaient offrir une protection contre la carie dentaire et les maladies chroniques.

Il a fait allusion à ce nutriment mystère comme Activator X, mais on soupçonne maintenant que c’était la vitamine K2.

Il existe deux principales formes de vitamine K … la vitamine K1 (phylloquinone) que l’on retrouve dans les aliments végétaux comme les légumes-feuilles, et la vitamine K2 (ménaquinone) que l’on retrouve dans les aliments d’origine animale et les aliments fermentés (2).

La vitamine K2 peut être divisée en plusieurs sous-types différents, mais les plus importants sont MK-4 et MK-7.

Conclusion : La vitamine K a d’abord été découverte comme un nutriment impliqué dans la coagulation du sang. Il en existe deux formes: K1 (plantes) et K2 (aliments d’origine animale).

Comment les vitamines K1 Et K2 fonctionnent ?

Le calcium est un minéral extrêmement important.

Il est bien plus qu’un simple matériau de construction pour les os et les dents, il joue un rôle crucial dans toutes sortes de processus biologiques (3).

La fonction principale de la vitamine K est de modifier les protéines pour leur donner la capacité de lier le calcium.

De cette manière, elle « active » les propriétés de liaison de calcium de protéines.

Cependant … les rôles des vitamines K1 et K2 sont très différents et beaucoup estiment qu’elles devraient être classées comme éléments nutritifs totalement distincts.

La vitamine K1 est utilisée principalement par le foie pour activer les protéines de liaison du calcium intervenant dans la coagulation du sang, tandis que la vitamine K2 est utilisée pour activer des protéines qui régulent où le calcium se retrouve dans le corps (4).

Conclusion : La fonction principale de la vitamine K est d’activer les propriétés de fixation du calcium de protéines. K1 est principalement impliquée dans la coagulation du sang, tandis que K2 aide à réguler où le calcium se retrouve dans le corps.

La Vitamine K2 peut aider à prévenir les maladies cardiaques

L’accumulation de calcium dans les artères autour du cœur est un énorme facteur de risque de maladie cardiaque (567).

Pour cette raison, tout ce qui peut réduire cette accumulation de calcium peut aider à prévenir les maladies cardiaques.

C’est là où la vitamine K2 est censée aider, en aidant à empêcher le calcium de se déposer dans les artères (8).

Dans une étude (« l’étude de Rotterdam« ), les personnes avec la plus forte consommation de vitamine K2 ont présenté une diminution de 52% du risque de développer une calcification des artères, et de 57% du risque de mourir d’une maladie cardiaque, sur une période de 7-10 ans (9).

Une autre étude de 16,057 femmes a trouvé que les participantes ayant la plus forte consommation de vitamine K2 présentaient un risque beaucoup plus faible de maladie cardiaque. Pour chaque 10 microgrammes de K2 qu’elles ont consommé par jour, le risque de maladie cardiaque a été réduit de 9% (10).

Vous aimerez aussi :  9 résolutions simples et constructives pour 2017

Pour mémoire, la vitamine K1 n’a eu aucune influence dans l’une de ces études.

Cependant … gardez à l’esprit que les études ci-dessus sont les célèbres études d’observation, qui ne peuvent pas prouver la cause et l’effet.

Malheureusement, les quelques essais contrôlés qui ont été faits ont utilisé la forme K1, qui semble être inefficace (11).

Nous avons désespérément besoin d’essais contrôlés à long terme sur la K2 et la maladie cardiaque. Il existe un mécanisme biologique très plausible pour son efficacité et de fortes corrélations trouvées dans les études d’observation.

L’importance de cela ne peut pas être surestimée … les maladies cardiovasculaires sont la cause la plus courante de mort dans le monde. Elles ont tué 14 millions de personnes en rien qu’en 2012 (12).

Conclusion : Un apport plus élevé de vitamine K2 est fortement associé à une réduction du risque de maladie cardiaque. La vitamine K1 semble être moins utile.

Elle peut aider à améliorer la santé des os et réduire le risque d’ostéoporose

L’ostéoporose (os « poreux ») est un problème commun dans les pays occidentaux.

Elle est particulièrement fréquente chez les femmes âgées et augmente fortement le risque de fractures.

Comme indiqué plus haut, la vitamine K2 joue un rôle central dans le métabolisme du calcium, le minéral principal trouvé dans les os.

La vitamine K2 active l’activité de liaison du calcium de deux protéines appelées protéine matricielle Gla et ostéocalcine, qui aident à construire et à maintenir les os (1314).

Il existe aussi certaines études qui tendent à montrer que la vitamine K2 offre des bénéfices importants pour la santé des os.

Un essai (étude) réalisée sur 3 ans et sur 244 femmes ménopausées a permit de constater que les femmes qui prennent des suppléments de vitamine K2 observent des baisses beaucoup plus lentes de la densité minérale osseuse liée à l’âge (15).

Des études longues sur les femmes japonaises ont montré des avantages similaires, bien qu’elles aient utilisé des doses très élevées. Sur les 13 essais, une seule n’a pas montré une amélioration significative.

Sept de ces essais ont également signalé des fractures et ont constaté que la vitamine K2 a permit de réduire les fractures vertébrales de 60%, les fractures de la hanche de 77% et toutes les fractures non-vertébrales de 81% (16).

Conformément à ces résultats, les Japonais recommandent officiellement la vitamine K pour la prévention et le traitement de l’ostéoporose (17).

Cependant, certains chercheurs ne sont pas convaincus. Deux grandes études ont conclu qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves pour recommander la supplémentation de la vitamine K à cet effet (1819).

Conclusion : La vitamine K2 joue un rôle essentiel dans le métabolisme osseux et des études suggèrent que cela peut aider à prévenir l’ostéoporose et les fractures.

Elle peut améliorer la santé dentaire

Les chercheurs ont émis l’hypothèse que la vitamine K2 peut affecter la santé dentaire.

Cependant, aucune étude réalisée sur l’homme n’a été réalisée.

En se basant sur des études sur les animaux et le rôle de la vitamine K2 a dans le métabolisme osseux, il est raisonnable de supposer que la vitamine K2 peut aussi impacter la santé dentaire.

L’une des principales protéines régulatrices de la santé dentaire est l’ostéocalcine, la même protéine qui est essentielle pour le métabolisme osseux et qui est activée par la vitamine K2 (20).

L’ostéocalcine déclenche un mécanisme qui stimule la croissance de nouvelle dentine, qui est le tissu calcifié sous l’émail sur les dents (2122).

La vitamine A et D sont également soupçonnées jouer un rôle important, en travaillant en synergie avec la vitamine K2 (23).

Conclusion : On croit que la vitamine K2 peut jouer un rôle essentiel dans la santé dentaire, mais il n’y a pas d’études humaines pour soutenir cela.

Elle peut aider à combattre le cancer

Le cancer est une cause fréquente de décès dans les pays occidentaux.

Vous aimerez aussi :  Découvrez les bienfaits du rire pour votre santé

Même si la médecine moderne a trouvé de nombreuses façons de le traiter, de nouveaux cas de cancer sont encore à la hausse.

Par conséquent, trouver des stratégies de prévention efficaces est d’une importance capitale.

Plusieurs études ont été réalisées sur la vitamine K2 et certains types de cancer.

Deux essais cliniques suggèrent que la vitamine K2 réduit la récurrence du cancer du foie et augmente le temps de survie (2425).

Une étude d’observation sur 11.000 hommes a également constaté qu’un apport élevé en vitamine K2 a été lié à un diminution du risque de cancer avancé de la prostate de 63%. La vitamine K1 n’a eu aucun effet (26).

Espérons que nous aurons des meilleures études à ce sujet dans un avenir proche.

Conclusion : La vitamine K2 a été démontrée efficace pour améliorer la survie chez les patients atteints de cancer du foie. Les hommes qui consomment le plus de vitamine K2 ont moins de risques de cancer avancé de la prostate.

Aliments riches en vitamine K2

Les êtres humains peuvent partiellement convertir la vitamine K1 en K2 dans le corps. Cette fonction est utile parce que la quantité de vitamine K1 dans un régime typique est dix fois supérieure à celle de la vitamine K2.

Cependant, les données actuelles indiquent que le processus de conversion est inefficace, parce que nous tirons plus profit du fait de manger directement de la vitamine K2.

La vitamine K2 est également produite par les bactéries intestinales dans le gros intestin, et il existe des preuves que des antibiotiques à large spectre peuvent contribuer à une carence de K2 (2728).

Malheureusement, la consommation moyenne de ce nutriment important est incroyablement faible dans l’alimentation moderne.

La vitamine K2 se trouve principalement dans certains aliments d’origine animale et certains aliments fermentés, que la plupart des gens ne mangent pas beaucoup.

Les sources animales riches comprennent les produits laitiers riches en matières grasses des vaches nourries à l’herbe, le foie et d’autres organes, ainsi que les jaunes d’œufs (29).

La vitamine K est soluble dans la graisse, ce qui signifie que les produits d’origine animale maigres et à faible teneur en matière grasse n’en contiennent pas beaucoup.

Les aliments d’origine animale contiennent le sous-type MK-4, tandis que les aliments fermentés comme la choucroute, le nato et le miso contiennent plus les sous-types plus longs, MK-5 à MK-14 (30).

Si ces aliments sont inaccessibles pour vous, alors la supplémentation est une alternative valable.

Les avantages de la complémentation K2 peuvent être encore renforcés lorsqu’elles sont combinées avec un supplément de vitamine D, parce que les deux vitamines ont des effets synergiques (31).

Je mange beaucoup de produits laitiers d’animaux nourris à l’herbe et d’œufs moi-même, mais je prends aussi un supplément de K2 tous les matins.

Bien que cela doit être étudié beaucoup plus, la recherche actuelle sur la vitamine K2 et la santé est extrêmement prometteuse.

Ça pourrait avoir des implications qui pourraient sauver la vie de beaucoup de gens.


En savoir plus sur https://therapeutesmagazine.com/vitamine-k2/#CfiyPOmVJh2UUkG1.99



12/01/2018

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres