perlagedediams

perlagedediams

« L’ÉTAT D’URGENCE C’EST TOUS LES JOURS À L’HÔPITAL »

 

Vidéo : En raison de l’#austérité et de la grippe les urgences débordées !

 

 

 

 

Alors que les urgences sont débordées, le gouvernement communique sur l’air de « tout va très bien madame la marquise »…la ministre de la santé déclarant : « les hopitaux prennent en charge dans de bonnes conditions tous ceux qui ont besoin d’être soignés. »

Sauf que la même ministre de la santé Marisol Touraine a demandé d’interrompre les opérations et soins « non urgents » afin de libérer des lits. C’est que les témoignages venant de tout le pays le confirment : les urgences sont débordées. Les malades, fautes de lits disponibles, s’entassent dans les couloirs. Et faute de personnels suffisants, les personnels soignants sur les rotules !

 

Par exemple dans l’est de la France, région qui n’est pourtant pas la plus touchée par l’épidémie de , le chef des urgences de l’hôpital de Metz rapporte dans l’Est Républicain que la situation est « inquiétante ». Pour faire face, l’ a du rappeler la plupart de ces médecins, presque comme si le plan blanc avait été déclenché. Ce qui est effectivement le cas à Troye. A Nancy des dizaines de malades aux urgences sont soignés sur des brancards, faute de lits disponibles. Et cela alors que le pic de l’épidémie n’est pas encore atteint… La situation n’est pas sans rappeler celle catastrophique de la canicule de 2003.

En cause, la grippe, mais surtout l’euro austérité !

 

C’est la grippe accuse la ministre de la santé. Comme s’il n’y avait pas chaque hiver une épidémie de grippe ! Et comme si justement les hôpitaux n’étaient pas là pour pouvoir faire face à ce genre de situation. En réalité, la vraie cause de cette situation dramatique, c’est la casse continue des moyens de l’höpital public ces dernières années pour appliquer l’euro austérité.

 

La ministre Marisol Touraine n’a t’elle pas elle même fait fermer des hôpitaux et avec eux des centaines de lits pour soigner les patients ? Et le gouvernement Valls n’a eu de cesse que de poursuivre la même politique celle menée sous Sarkozy.  Touraine a ainsi imposé d’ici la fin 2017 la suppression de 22 000 postes de soignant dans les hôpitaux publics, une coupe de 3 milliards d’euros !

 

Depuis le début des années 1990 et la fin des années 2000 25% des lits ont été supprimés dans les hôpitaux publics. Et le mouvement s’est amplifié depuis. Alors l’épidémie de grippe, les canicules, ne sont que le révélateur de la casse du système de santé. Une casse  impulsée par Bruxelles pour accélérer la privatisation du secteur de la santé. Un secteur qui Sécu et hôpital public oblige échappe trop largement aux profits pour les capitalistes.

Une medecin interne dénonce une ministre sourde aux alertes des soignant mais aux ordres de l’Union Européenne du Capital : son cri de colère partagé des centaines de milliers de fois

Dans une vidéo postée mercredi sur  et partagée depuis des centaines de milliers de fois, et vue par plus de 9 millions d’internautes, une urgence dénonce la situation et met la ministre PS devant ses responsabilités  et dénonce  » la bonne opération de communication, genre j’ai pris mes responsabilités… » de la ministre pour mieux rappeler combien les augmentations d’effectifs et de moyens mis en avant par la ministre dans de récentes interviews, sont fausses chiffres à l’appui.

« Les besoins de santé croissent de 4 % par an, et l’Odam (l’Objectif national des dépenses d’assurances maladies) augmentent seulement de 2 % par an. »  « C’est comme si mon malade a besoin de 4 milligrammes d’adrénaline, j’en mets 2… ‘J’ai augmenté la posologie’, ‘Mais docteur je vais mourir si vous en mettez pas 4′ », explique Sabrina Aurora.

Et la médecin d’expliquer que si la ministre n’entend pas les alertes des soignants, elle entend parfaitement les ordres de la Commission Européenne et de la classe capitaliste :

« Je vous dis clairement que vous devriez voir peut-être un ORL parce qu’il me semble que vous avez peut-être un bouchon, parce qu’on vous alerte sans arrêt et vous n’entendez pas », insiste l’interne, qui ne peut s’empêcher d’ironiser sur « le type de surdité » dont souffrirait la ministre, qui entend sans problèmes « les intérêts économiques, ceux du Grand capital et de la Commission Européenne ».

« Je vais retourner voir dans mes cours d’ORL si je trouve cette maladie du … ‘j’me moque de vous' »

La vidéo : vue par plus de 9 millions de personnes

Coucou Madame Touraine, c’est encore moi, c’est l’interne … Alors comme ça on se fait un petit plan com’ autour de la grippe !
Mais c’est tous les jours l’état d’urgence à l’hopital Mme Tourraine ! Allez j’vous raconte

https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=WZwbeQccZdQ

 



16/01/2017

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres