perlagedediams

perlagedediams

Lettre ouverte à la Présidente Simonetta SOMMARUGA

Madame la Présidente,

 

Il a été décidé par le Conseil Fédéral de ne pas assister à la cérémonie organisée à Moscou le 9 mai 2015 en commémoration de la victoire des troupes soviétiques sur l'Allemagne nazie.

Pour justifier cette absence, le Conseil fédéral explique qu'il s’en tient ainsi à sa pratique traditionnelle qui consiste à participer avec retenue aux commémorations d’événements historiques internationaux.

Le 27 janvier dernier, on vous a vue à Auschwitz aux côtés de nombreux chefs de gouvernements dont le président ukrainien Petro Poroshenko auquel vous avez longuement serré la main.

La présence d'un Conseiller Fédéral aux commémorations d'événement historiques internationaux semble répondre à des critères bien précis dont les raisons échappent toutefois à la raison de bien de nos compatriotes.

La neutralité de la Suisse à laquelle le Tsar Alexandre Ier a tant oeuvré n'en ressort ni grandie ni honorée.

Avec respect et considération,

                                                                                                       Hélène Richard-Favre

 

Commentaires

Une honte de plus. Est-ce que ce CF, voire cette dame se rend compte qu'elle est la représentatrice du peuple suisse, et qu'en choisissant un parti pris elle nous fait HONTE!

Elle a de "drôles" d'amis en tout cas; dis-moi qui sont tes amis et je te dirai qui tu es!!!!!!

Écrit par : Corélande | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour Madame Richard-Favre

Entièrement d'accord avec vous...et parfaitement regrettable.

Notre présidente n'en est pas une. Manque de carrure et immature...

Cordialement,

Écrit par : absolom | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

C'est la neutralité à quatre pattes...

Écrit par : Laurence Guillon | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

Elle aurait mieux fait de rester dans sa cuisine, comme la femme à Ueli.

Écrit par : norbert maendly | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

J'aime bien cette image que nous propose Laurence Guillon ... à quatre pattes ... en train d'écouter la voix de son maître ...

N'oubliez vous pas, dame Favre, la présence dans les rues de Paris de notre Présidente ?
Elle était juste entre Renzi et Poroschenko ... elle était Charlie elle aussi ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

Chère Hélène,

Bravo pour cette initiative. C'est en effet une honte !

Notre Conseillère fédérale socialiste ne reconnaît donc pas, que si nous sous sommes débarrassés d'un dictateur assassin "der Nazionalsozialistischen Partei" (j'insiste sur la partie "socialiste"...), c'est en grande partie grâce aux russes qui ont combattu dans l'armée soviétique et qui ont payé ce combat avec environ 25 million de morts, mais cela n'a visiblement aucune importante pour cette socialiste.

Écrit par : Marion Garcia-Bedetti | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour Hélène, j'aime beaucoup votre lettre si diplomatique. Si je retire la diplomatie, j'avoue beaucoup aimer le commentaire de Laurence Guillon qui reflète bien mon âme helvète.

Écrit par : Idoine | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

C'est vrai que "neutralité à 4 pattes", je l'aurais pas osé, mais c'est très classe et ça lui va comme un gant! A retenir pour une prochaine réunion de salon...par exemple le Salon du Livre?

Écrit par : Gabor Fonyodi | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

Vous êtes étonnés?

Que peut -on attendre d'une femme, de surcroit 'présidente, et de quoi? "d'un pays sans plus aucune indépendance, soumise à une EU en liquéfaction et je n'en rajoute pas.
Absolument lamentable. Elle n'a aucune compétence politique, ni conseillère municipale, ni conseillère nationale ni conseillère fédérale et encore moins présidente, élue par un tournus, sans plus. Où sont les compétences?
Ca y est j'ai trouvé! (tenancière cheffe dans une buvette d'un club de foot tessinoise, il en faut bien une!)


La politique suisse a un besoin de rajeunissement et de réflexion.Rester sur des acquis d'un autre, voire de 2 siècles est dépassé et honteux.

C'est grave. L'attentisme, la neutralité, les bons principes (ceux de 1291), c'est fini. La Suisse va t'elle en méditerranée? Avec le même courage que 'EU UNIE? (C'EST UN EUPHISME).

Écrit par : Saunier | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

Peut-être offrir à la présidente suisse le nouveau livre de Guy Mettan; sortie prochaine.
" Russie-Occident une guerre de 1000 ans, pourquoi nous aimons tant détester la Russie "

Mme la présidente du conseil fédéral, un peu de courage, pour aller fêter,
avec la Russie la victoire sur la fascisme nazi!

On peut rêver de voir les Européens, les Américains, les Russes, les Ukrainiens, les Géorgiens, tous les peuples du Caucase, de l'Asie centrale,
de Sibérie et tous les autres peuples qui ont été englobés dans l'URSS fêter, comme il se doit, la victoire sur le nazisme.

Le monde s'en porterai mieux.

Et ceci n'a rien à voir avec une quelconque allégeance à Poutine ou Staline.

Écrit par : Nicolas Moser | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

Un petit rappel des priorités de Dame Simonetta :

http://www.lematin.ch/suisse/Droits-des-homosexuels-dans-la-joie-a-Zurich/story/23867316

Écrit par : Michel Mottet | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

Ce qui m'étonne le plus dans cette bourde c'est que la reconnaissance, le respect et les remerciements me semblent à géométrie variable, pour rappel les cérémonies d'anniversaire du débarquement en Normandie très fréquentées par les gouvernements européens. On peut être contre la politique d'un pays mais les morts méritent d'être honorés.

Écrit par : grindesel | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

Soumission + démission.

Les Suisses doivent réagir au travers de pétitions ou de manifestations.

Très déçu en tant qu'admirateur de ce beau pays.

Écrit par : Pierre NOËL | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

Madame,
Votre propos est plein de justesse. La Suisse ne peut honorer sa neutralité si elle se montre sélective dans ses choix. L'est-elle encore? Elle ploie chaque jour davantage sous le poids des pressions auxquelles la soumettent des "alliés" dont la bienveillance à son égard reste à démontrer.

Écrit par : Nicolette | 24/04/2015

Répondre à ce commentaire

Kiev est (...).

Israel est (...). C'est le vol de territoires, les meurtres collectifs, les punitions collectives par la destruction des maisons des citoyens, Israël c'est aussi : gardien d'une prison à ciel ouvert depuis 60 ans.

Marcher pour #JeSuisCharlie avec (.)atanyahu et Por(.)oshenko est une disgrâce pour tout être humain, que dire d'une personne qui représente un pays, une (...) à bon marché?

Ramper est indigne d'une femme....

Écrit par : dcembre | 24/04/2015



24/04/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres