perlagedediams

perlagedediams

L’incroyable courage de Gary Aitkenhead, chef du laboratoire militaire britannique… qui n’accuse pas la Russie !

06 avril 2018

 

Cette information n’est évidemment pas de moi, et j’attends toujours une source « ouverte » et « officielle » pour vous parler de quelque sujet que ce soit, surtout s’ils sont un tantinet sensibles. 

C’est évidemment le cas avec cette histoire de Novitchok, que tous les services secrets du monde ou presque savent fabriquer. 

Et si les Anglais se sont vite empressés d’accuser la Russie et d’expulser de partout les diplomates russes, qui sont en train de revenir, soit dit en passant, c’est le directeur du laboratoire lui-même qui a refusé de confirmer que c’était bien du Novitchok russe qui était à l’origine de toute l’affaire. 

« Nous avons été capables d’identifier qu’il s’agissait du Novitchok, d’identifier que c’était un agent innervant de type militaire », a déclaré Gary Aitkenhead, chef du laboratoire militaire britannique de Porton Down, mais « nous n’avons pas identifié sa source exacte ». 


Il a aussi relevé que la fabrication de la substance nécessitait « des méthodes extrêmement complexes, quelque chose seulement faisable par un acteur étatique »,dans des déclarations à la chaîne de télévision Sky. 

Il faut donc rester très circonspect dans cette affaire, car il se pourrait fort bien que les opinions publiques soient volontairement manipulées. 

Charles SANNAT 

Source


06/04/2018

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres