perlagedediams

perlagedediams

L’OSCE est un outil de l’OTAN et de désinformation qui travaille avec des personnalités comme BHL et Bernard Kouchner qui assurent le relais médiatique en France.

Voitures brûlées, manœuvres de l’OSCE ?

 

Voitures brûlées, manœuvres de l’OSCE ?

Voitures brûlées, manœuvres de l’OSCE ?

Quatre véhicules blindés de l’OSCE ont été détruits par le feu dans l’est de l’Ukraine, a annoncé dimanche cette même organisation. Le 6 août dernier la population de Donetsk avait montré sa colère envers les « soldats » de l’OSCE dont le chef, Alexandre Hug, connu pour son activité passée au Kosovo, comme commandant, n’aide pas à rassurer des populations prises sous les bombes de l’armée ukrainienne.

Organisation marketing de guerre. L’OSCE, qui est censée vérifier la sécurité, la coopération en Europe et dont la tâche est de contrôler l’accord de cessez-le-feu de Minsk, n’inspire pas la confiance. L’OSCE est plus une organisation de marketing et de communication servant la cause de l’OTAN et les intérêts des oligarques. Alexander Hug a déjà servi dans le Kosovo. L’OSCE a accusé les Serbes des crimes de guerre et de ne pas respecter les accords. William Walker, chef de l’OSCE, a menti sur la découverte de corps à Racak en janvier 1999 orientant les populations occidentales sur de fausses pistes pour déclarer les Serbes comme étant les criminels de guerre.

William Walker, chef de la mission OSCE au Kosovo, est un agent de la CIA qui a dit, « je ne suis pas un officier de la CIA mais je travaille sous leurs ordres ». William Walker a passé son temps à donner de fausses interprétations durant ses conférences de presse. L’OSCE applique à la lettre l’horrible recette du Kosovo en utilisant la désinformation pour accuser les populations russophones de ne pas respecter les accords de Minsk. L’OSCE est un outil de l’OTAN et de désinformation qui travaille avec des personnalités comme BHL et Bernard Kouchner qui assurent le relais médiatique en France.

Suisse allemand accuse Donetsk. Alexandre Hug, lui, a parlé « d’intimidations ayant pour but d’empêcher l’OSCE de faire état de la situation dans cette zone ». Alexandre Hug accuse Donetsk d’avoir mis le feu aux voitures de l’OSCE. Le chef de la République populaire de Donetsk, Denis Pouchiline, a condamné cette attaque contre les véhicules de l’OSCE et a affirmé que tout serait fait pour en trouver les auteurs. « Il est possible que les émissaires de l’OSCE n’aient pas toujours été objectifs (…), toujours est-il que nous ne voulons absolument pas la fin de ses opérations », a-t-il déclaré Denis Pouchiline.

Silence sur russophones des pays baltes par OSCE. La situation des minorités russophones dans les pays baltes est catastrophique. Les populations russes n’ont qu’un passeport de non citoyen et ne peuvent pas trouver un emploi dans la fonction publique. La discrimination est légitimée par l’UE et l’OSCE ferme les yeux. Pourtant l’OSCE abrite dans ses services le haut-commissariat pour les minorités nationales (HCMN). L’OSCE avec Alexander Hug ferme les yeux sur les véritables coupables du crash du vol MH17. Si la Russie avait été la responsable, l’OSCE aurait publié ces résultats antirusses rapidement. Porochenko a déclaré l’interdiction du russe en Ukraine. L’OSCE ne condamnant pas les discriminations envers les russophones dans les pays baltes et les volontés de détruire la langue russe en Ukraine, montre qu’il n’est pas possible de faire confiance à cette organisation qui soutient la politique de l’UE et de Washington et qui ne protège par les minorités russophones en Europe.

Le passé de commandant militaire en Bosnie et de responsable au sein de l’OSCE au Kosovo de l’actuel chef de l’OSCE en Ukraine, Alexandre Hug, ne peut bien sûr pas convaincre les populations russophones de Donetsk et de Lougansk, 2 républiques qui ont participé à des élections démocratiques par référendum pour faire sécession de l’Ukraine, ce qui est un droit reconnu dans les textes du droit international.

De toutes les manières tous les jours des voitures brûlent en France et l’OSCE ne s’indigne pas ! Et puis l’Allemagne, qui vole 100 enfants par jour à leurs parents, qui soutient la politique de Porochenko, ne met pas en colère cette même OSCE. L’OSCE est encore une organisation construite par l’Occident et surtout par le monde anglo-saxon pour légitimer des actes de guerre et pour construire des faits. Qui sont les membres de cette organisation en Ukraine ? Où est la transparence ? Qui est réellement Alexandre Hug, ce Suisse soutenu par Berlin ?

Les populations russophones, qui ont voté de manière démocratique, ont raison de montrer du doigt le travail de l’OSCE. La guerre en ex-Yougoslavie, où l’OSCE est intervenue, a montré son manque d’indépendance. Qui peut croire en Europe à la démocratie ? Cela ne serait pas une surprise d’apprendre que l’OSCE est constitué d’agents américains, britanniques et allemands pour fomenter des agressions en Novorossia et des génocides contre les populations russophones. Les voitures de L’OSCE brûlées, donc une manœuvre de l’OSCE ?

Olivier Renault



11/08/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres