perlagedediams

perlagedediams

Madeleine Albright ose dire : «Poutine doit négocier avec la crise d’identité qui hante les Russes».

Les Russes, les citoyens d’un pays qui possède peut-être le plus fort sens de son identité nationale et la plus forte appréciation de sa culture et de son Histoire, auraient (si on écoute Albright), une crise d’identité...

Madeleine Albright égale à elle-même sur CNN

RIPar Johanna Ross – Le 26 juin 2015 – Source Russia Insider

Madeleine Albright

Lors de sa dernière interview l’ancienne Secrétaire d’État nous démontre simplement combien les arrangeurs de la politique étrangère de USA sont loin de comprendre la politique russe ainsi que leur basique ignorance crasse de celle-ci.
Ne vous laissez pas berner par l’image de cette dame. Son collier de perles et sa chevelure permanentée pourraient bien la faire ressembler à votre grand-maman.


Mais Madeleine Albright est l’essence même de l’expression : Un loup déguisé en agneau. Une femme qui a pu sans état d’âme déclarer que la mort de 500 000 enfants valait la peine pour renverser le régime en Irak, n’est pas une babouchka ordinaire.

L’ancienne Secrétaire d’État des USA, est à jamais un faucon, et pire encore : elle est écoutée.

En tant que conseiller politique, Albright continue à officier auprès du Bureau Directeur du Council of Foreign Relations  [Conseil des affaires étrangères, NdT] 

Lors d’une récente interview sur CNN dans l’émission de Christiane Amanpour, elle a étalé le meilleur de sa propagande sur la politique étrangère de la Russie.

Elle a déclaré au sujet de la récente visite à Moscou de Tsipras ainsi qu’au sujet des relations proches de la Grèce et de la Russie : «Il est difficile d’imaginer ce que Poutine prépare, mais je pense à une chose, c’est qu’il désire détruire la cohésion de l’Ouest. C’est une partie de sa stratégie.»

Je ne sais pas ce que Poutine fait pour détruire la cohésion de l’Ouest… Mais je sais que les USA, eux, ont réalisé un gros boulot à ce sujet en espionnant les conversations téléphoniques de leurs alliés.

Concernant son rôle de faucon, on peut y ajouter son ignorance. Interrogée  sur la politique étrangère contemporaine, elle rétorque : «Qu’en est-il de tout cela ? Pourquoi cela fonctionne-t-il ainsi ?» Mais Madame, vous êtes supposée fournir les réponses, pas poser des questions.

Des questions qui dénotent la désolante ligne occidentale sur le sujet : une incompréhension continuelle et catastrophique de la politique étrangère russe et la complète incapacité de la part du gouvernement des USA à se situer lui-même ainsi qu’à situer ses actions dans l’arène internationale.

Mais le meilleur reste à venir. La nouvelle guerre froide serait due actuellement au fait que «Poutine  doit négocier avec la crise d’identité qui hante les Russes».

Les Russes, les citoyens d’un pays qui possède peut-être le plus fort sens de son identité nationale et la plus forte appréciation de sa culture et de son Histoire, auraient (si on écoute Albright), une crise d’identité.

Sur le fait que l’Otan augmente sa présence militaire en Europe de l’Est, elle précise qu’elle (l’Otan) exerce une «dissuasion pratique», et que ça «n’est pas elle qui a commencé». Non Madeleine, l’Otan n’a pas eu besoin de déclencher la crise ukrainienne, parce que ses complices dans le crime, les USA et l’UE, ont fait eux-mêmes un bon boulot pour cela. Je suis sûr qu’Hitler exerçait aussi une dissuasion pratique quand il a envahi la Tchécoslovaquie. Pays qui, de manière assez intéressante, est votre pays natal.

Poutine aurait réalisé quelque chose de totalement illégal en annexant la Crimée ? Admettons. Pourtant les USA en connaissent un bout au sujet des illégalités, n’est-ce pas Madame Albright, après avoir soutenu le renversement illégal de Ianoukovitch et l’avoir remplacé par leur propre guignol au gouvernement de Kiev. Et dites-moi aussi, Madame Albright,  à quel point a été simplement légale l’invasion de l’Irak ?

Répondant sur les dernières révélations de Wikileaks au sujet des écoutes téléphoniques des présidents français, elle répond, pour information : «Je n’ai  aucune idée à ce sujet… Mais je pense que les gens font des choses que vous ne voudriez pas toujours qu’ils fassent

Incroyable Madame Albright, avec une telle approche de la vie, vous devriez facilement arriver à résoudre le problème de la Crimée, ne le voudriez-vous pas ?

S’il vous plaît, dites nous : «Comment avez-vous fait pour avoir votre job ?»

Traduit par Gabriel, relu par jj et Diane pour le Saker Francophone



01/07/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres