perlagedediams

perlagedediams

Obama autorise la livraison d'armes aux jihadistes en Syrie + Sergueï Lavrov sur les terroristes du Front al-Nosra

Réseau Voltaire jeu., 08 déc. 2016 19:45 UTC

MEMORANDUM POUR LE SECRÉTAIRE D'ÉTAT 
LE SECRÉTAIRE DE LA DÉFENSE 

OBJET : Détermination présidentielle et renonciation en vertu de l'article 2249a du titre 10 du Code des États-Unis et des articles 40 et 40A de la Loi sur le contrôle des exportations d'armes à l'appui des opérations spéciales américaines de lutte contre le terrorisme en Syrie 
© Reuters/Jonathan Ernst
 
Conformément à l'article 2249a du titre 10 du Code des États-Unis, les articles 40 et 40A de la Loi sur le contrôle des exportations d'armes (AECA) (22 USC 2780 et 2781), et l'article 301 du titre 3 du Code des États-Unis, je déclare par la présente :
  • déterminer que l'opération, englobant la fourniture d'articles et de services de défense aux forces étrangères, aux forces irrégulières, aux groupes ou aux individus engagés dans le soutien ou la facilitation des opérations militaires américaines en cours pour combattre le terrorisme en Syrie, est essentielle aux intérêts de sécurité nationale des États-Unis ;
  • renoncer aux interdictions prévues aux articles 40 et 40A de la (AECA) relatives à une telle opération ;
  • déléguer au secrétaire d'État la responsabilité en vertu de l'article 40 (g) (2) de l'AECA de consulter et de soumettre au Congrès des rapports sur les exportations proposées, 15 jours avant l'autorisation de procéder, nécessaires pour la portée de la présente dérogation et la transaction visée aux présentes ;
  • renoncer aux interdictions énoncées à l'article 2249a du titre 10 du Code des États-Unis, dans la mesure nécessaire pour permettre au ministère de la Défense de le faire ; et
  • déléguer au secrétaire à la Défense la responsabilité en vertu de l'article 2249a b) 2) du titre 10 du Code des États-Unis d'aviser les comités compétents du Congrès au moins 15 jours avant que cette renonciation prenne effet.
Le Secrétaire de la défense est autorisé et ordonné de publier cette décision au Federal Register

Barack Obama

Sergueï Lavrov sur les terroristes du Front al-Nosra

Les États-Unis cherchent à épargner les terroristes du Front al-Nosra en Syrie pour renverser le président syrien Bachar el-Assad, a déclaré lundi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, lors d'une conférence de presse à Belgrade. 

© Google Sergueï Lavrov
« Il y a beaucoup d'exemples montrant que la coalition américaine épargne le Front al-Nosra. Il y a des raisons de croire qu'on ménage le Front al-Nosra comme une force efficace, qui combat les troupes gouvernementales au sol, en vue de l'utiliser plus tard pour renverser le gouvernement légitime syrien », a déclaré Sergueï Lavrov. 

Le ministre a espéré que Washington cesserait de protéger les terroristes. 

La Russie est prête à garantir que les troupes syriennes ne frapperont pas les couloirs humanitaires ouverts pour les terroristes, mais les Etats-Unis doivent persuader les rebelles de quitter la ville syrienne d'Alep.
« J'espère qu'on cessera d'épargner les terroristes, que les États-Unis agiront comme une puissance sérieuse et qu'ils profiteront de leur influence sur les rebelles et sur ceux qui contrôlent les rebelles à part Washington. Nous pourrons alors régler ce problème d'une manière équitable et en prenant soin des civils », a noté le chef de la diplomatie.
D'après M.Lavrov, les propositions américaines sur la mise en place de nouvelles pauses dans les hostilités près d'Alep mènent à une impasse. 

« Ils sont revenus à leur ancienne position menant à une impasse. Elle consiste à annoncer une pause de trois, quatre, sept jours avant d'ouvrir des couloirs humanitaires (pour permettre aux civils et aux terroristes ayant déposé leurs armes de quitter Alep-ndlr.) (...) Cela signifie une période de répit pour les terroristes », a indiqué le ministre russe. Il a de nouveau appelé les États-Unis et leurs alliés dans la région à persuader les combattants radicaux toujours présents dans la partie est d'Alep de se retirer de la ville via les couloirs sécurisés. 

« Nous sommes prêts à coordonner ces mesures avec les Américains dans les plus brefs délais », a souligné le chef de la diplomatie russe.

Commentaire : Aussi :


13/12/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres