Excellente chronique. Avec même en préambule un aperçu géopolitique... « Le Grand Transfert est terminé. Toute la richesse qu'il y avait à prendre aux classes moyennes, classes moyennes supérieures, on ne parle même pas de ceux qui survivent dans une économie toujours soi-disant en crise, mais qui est en fait une longue mutation... mutation consistant donc à transférer toute la richesse vers le sommet de la pyramide (...) Il n'y a plus rien à prendre. Tous les joueurs à la table de poker ont été ratissés. Tous ceux évidemment qui ne pouvaient pas tricher avec la complicité de la Fed ou des banques centrales... » OD