perlagedediams

perlagedediams

Présenté à l'ouest comme « la force motrice de l'opposition russe », la cote de popularité de Nemtsov n'était que de 1%

Nemtsov

La victime d'un assassinat terrible. Mais pas la force motrice de l'opposition russe.
La mort de Nemtsov est tragique. Mais il n'était pas « le cœur » de l'opposition de la Russie et il est extrêmement irresponsable de la part des médias de l'affirmer.

Les rapports des médias sur la place de Boris Nemtsov dans la sphère politique russe sont aussi déroutants que les circonstances bizarres et tragiques de son assassinat. L'article d'Anna Nemtsova (aucun lien de parenté avec le défunt) dans The Daily Beast est peut-être le pire de tous. Son titre, « Boris Nemtsov, cœur de l'opposition russe, abattu à Moscou, » donne l'impression que Nemtsov était, eh bien, le cœur de l'opposition en Russie. Il ne l'était pas et prétendre qu'il l'était est tout simplement idiot.

Un sondage réalisé l'année dernière montre que seulement 45% des Russes connaissaient le nom de Nemtsov; sur ces 45%, seulement 1% lui « faisaient confiance », alors que 17% ne lui faisaient pas confiance.

Mais cela n'a pas empêché Nemtsova d'écrire qu'il était « la force motrice du mouvement d'opposition de la Russie ». Il ne l'était absolument pas, absolument pas. (Mais la raison pour laquelle on le prétend est facile à deviner.) Après tout, pourquoi le Tsar Poutine voudrait-il « supprimer » un politicien dont moins de 50% des Russes avaient entendu parler ? Cela ne ferait pas vendre les journaux !

Traduction : Alter Info, Dominique Muselet
http://russia-insider.com/en/2015/02/28/3968

 

Russie : Soupçon sur les services secrets occidentaux pour le meurtre de l'opposant Nemtsov

© Sputnik. Ramil Sitdikov
Le dirigeant tchétchène soupçonne les services secrets d'Occident d'avoir organisé l'assassinat de l'opposant russe Boris Nemtsov pour en accuser le Kremlin et déstabiliser ainsi la société russe.

Le chef de la république russe de Tchétchénie Ramzan Kadyrov s'est déclaré persuadé samedi que l'assassinat de l'opposant russe Boris Nemtsov avait été organisé par des services secrets de l'Occident.
"Les organisateurs du meurtre ont sans doute espéré que le monde entier accuserait les dirigeants de la Russie de la mort de Nemtsov, ce qui provoquerait une vague de protestation dans le pays.
Nul doute que l'assassinat de Nemtsov a été organisé par les services secrets de l'Occident qui s'appliquent par tous les moyens à provoquer un conflit à l'intérieur de la Russie.
Telle est leur pratique.
Ils commencent par se rapprocher de la personne, (...) la traitent d'ami de l'Amérique et de l'Europe pour la sacrifier pas la suite et en accuser la direction politique (de son pays d'origine, ndlr)", a écrit M.Kadyrov sur sa page Instagram.
© REUTERS/ Sergei Karpukhin
Boris Nemtsov, 55 ans, avait été premier vice-premier ministre du président Boris Eltsine à la fin des années 90 pendant un an et demi. Après l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine en 2000, il était devenu l'un des principaux opposants au nouveau chef de l'Etat. L'homme politique a été tué par balles dans la nuit de vendredi à samedi en plein centre de Moscou, devant le Kremlin, "un assassinat qui a tout d'une provocation", selon le président russe Vladimir Poutine.

© Sputnik. Ilya Pitalev

 



02/03/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres