perlagedediams

perlagedediams

Rapport diffamatoire contre Trump : le nom du romancier enfin dévoilé

 
Le rapport anonyme publié récemment sur le site Buzzfeed et visant à entacher la réputation du président élu Donald Trump aurait été rédigé par un ancien agent de renseignement britannique. Du moins, c’est qu’estiment certains médias américains. 

L'auteur du rapport publié récemment sur le site Buzzfeed et contenant des informations non-vérifiées sur Donald Trump n'est nul autre que Christopher Steele, un Britannique de 52 ans, ancien agent des services de renseignement du Royaume-Uni, écrit le Wall Street Journal (WSJ), citant ses propres sources.
 
Présentement, M. Steele occupe le poste de PDG dans l'entreprise londonienne Orbis Business Intelligence, fondée en 2009 par d'anciens employés des services secrets et spécialisée dans la collecte de diverses données. Le quinquagénaire, poursuit le journal, n'est pas disponible depuis quelques jours. Auparavant, il avait à plusieurs reprises refusé, par intermédiaire, de s'entretenir avec la presse. Son associé commercial, Christopher Burrows s'abstient de son côté de confirmer ou démentir le fait que M. Steel ou l'entreprise Orbis soit impliqué dans la rédaction du rapport.
 
Aucun des faits exposés dans le rapport, souligne le WSJ, n'est étayé par des preuves tangibles 
 
À en croire Andrew Wordsworth, fondateur de la société londonienne Raedas, spécialisée elle aussi dans la collecte de données, l'authenticité du rapport serait pour le moins douteuse. Il souligne également que des agents de services de renseignement russes, qui pourraient disposer de telles informations, ne les auraient certainement pas dévoilées à un ancien espion britannique.

Plus tôt, la chaîne CNN a déclaré, citant des responsables américains "anonymes", que les agences de renseignement américaines avait informé le président Barack Obama et Donald Trump que certains « agents russes » avaient en leur possession des informations compromettantes sur le milliardaire. Le Kremlin a déclaré que la Russie ne recueillait aucune information compromettante sur quiconque, et qu'elle ne travaillait que dans l'intérêt de la paix et de la sécurité mondiale.
 
Barack Obama transmettra ses pouvoirs au président élu américain Donald Trump lors de la cérémonie d'investiture qui aura lieu le 20 janvier à Washington près du Capitole, siège du Congrès américain.


12/01/2017

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres