perlagedediams

perlagedediams

Suisse : La classe moyenne: cocus et pas contents

PHILIPPE BARRAUD

La classe moyenne a élu la majorité actuelle aux Chambres fédérales, croyant qu’elle protégerait ses intérêts et son niveau de vie. Un formidable malentendu, puisque cette majorité cible systématiquement… la classe moyenne !

 

Il n’est pas de semaine que le Parlement ne durcisse les conditions matérielles de la classe moyenne. Ces familles qui travaillent dur, qui font tourner la machine économique, sont de plus en plus mises sous pression. Elles sont écrasées d’impôts, surtout en Suisse romande, et peinent à se réjouir de se saigner aux quatre veines comme Pascal Broulis le leur demande. Certes, lui a davantage de revenus, et moins de cotisations sociales à payer…

 

Il faut prévoir que cette charge fiscale, déjà à la limite du supportable, va… augmenter massivement dans les années qui viennent: la RIE III va creuser des trous béants dans les ressources financières des collectivités publiques, et il faudra bien que quelqu’un bouche le trou : qui sera l’heureux contribuable invité à le faire, à votre avis ?

 

A cela s’ajoutent les cotisations d’assurance-maladie en hausse constante (+ 5,8% en 2017 selon Comparis), et simultanément la baisse des subventions à… l’assurance-maladie, car la majorité PLR-UDC estime qu’on en fait trop : que les gens se dém…, après tout !

 

C’est d’ailleurs au nom de la même logique que cette majorité augmente les franchises car, c’est bien connu, les gens consomment des soins médicaux pour s’amuser. Il faut donc les punir – pour leur bien, naturellement.

 

A la retraite, la classe moyenne ne sera pas mieux lotie: pas question de compenser, ne fût-ce qu’a coups de clopinettes, la baisse nette des revenus résultant d’une gestion calamiteuse des fonds du IIe pilier. Que les vieux se dém… – air connu.

 

Nous nous trouvons dans une spirale de gestion à court terme, aveugle et capricante, où la droite, ivre de son pouvoir, s’empresse de démanteler les conditions de vie de ses propres électeurs, au nom d’une prétendue orthodoxie financière qui disparaît subitement lorsque, par exemple, il s’agit de faire des cadeaux fiscaux à l’économie – qui certes finance ces partis.

 

Il y aura forcément un double retour de bâton.

Economique d’abord : lorsque les familles de cette fameuse classe moyenne ne pourront plus faire face à leurs charges, vendront leur bien immobilier, tenteront le tourisme fiscal, réduiront leur niveau de consommation et iront faire leurs courses à l’étranger, c’est l’économie suisse qui en payera le prix.

 

Le deuxième retour de bâton sera politique: les électeurs de la classe moyenne se souviendront en temps utiles des coups tordus que leur auront infligé leurs prétendus défenseurs.

 

Commentaires :

 

Parfait, je n’aurais pas mieux dit. On dirait bien que vous et moi faisons partie de la famille des crypto-socialistes ;-).

 

La pure vérité , alors comment la publier dans la presse officielle et la diffuser plus largement ? Sauf que la classe moyenne n’a plus personne vers qui se tourner, la gauche ne défend que les ultra pauvres et la droite les ultra riches. Une opportunité pour le centre ???

 

Vous avez tout juste. Le Conseil national actuel est un désastre. La classe moyenne que le PLR et l’UDC prétendent défendre va payer très très cher la soumission des élus aux lobbies des caisses maladies, du nucléaire et de l’industrie du tabac. On est dans le plus pur clientélisme. La logique libérale qui devrait conduire ces partis n’est utilisée que comme un voile publicitaire. Ces partis ne défendent plus que des intérêts privés. C’est lamentable

 

” pas question de compenser, ne fût-ce qu’a coups de clopinettes, la baisse nette des revenus résultant d’une gestion calamiteuse des fonds du IIe pilier.”

au risque de jouer les troubles fêtes:

“qui” devrait payer la dite compensation ?

“comment” proposez-vous de gérer les avoirs du 2er pilier ? au fait, si votre dépot sur carnet d’épargne est à 4.5 % de rendement faites-nous signe nous sommes aussi preneur.



24/12/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres