perlagedediams

perlagedediams

TOUT CE QU’ON NE VOUS A JAMAIS DIT SUR LE SUCRE

 

 

 

sucre

Raisonner en terme de quantité, ça se fait puisque notre système est basé sur des valeurs quantitatives, fausses valeurs qui restent horizontales et qui n’élèvent pas, et qui ne peuvent produire que des gagnants et des perdants. Mais pour un nutritionniste de service de la télévision, qui s’adresse à des millions de gens, raisonner en terme de quantité de sucre blanc, c’est gravissime, c’est criminel.

 

C’est aussi par des raisonnements quantitatifs qu’on arrive à convaincre des malades obèses que la seule solution c’est de dépenser une fortune en chirurgie : lipo-suscion, mise en place d’un anneau gastrique ou réduction de l’estomac. Des nutritionnistes clairement à la solde de l’industrie alimentaire, et par ce biais de l’industrie médica-menteuse.

 

On vous fait croire que tout ce que propose l’industrie alimentaire est acceptable, et que pour ne pas se rendre malade il suffirait de manger un peu moins de ceci, ou un peu plus de cela. On vous serine qu’il faut manger équilibré et on vous vend des aliments complètement déséquilibrés. Dans un produit comme le Nutella qui contient 55% de sucre blanc et 20 % d’huile de palme, c’est à dire 3 quarts de remplissage, ne vous demandez pas pourquoi ces 2 chiffres ne sont pas mentionnés sur l’étiquetage ! Avec une production mondiale de 365 000 tonnes par an, 8 milliards d’euros de chiffre d’affaire, la France est championne avec 84 000 tonnes, 230 t par jour. Son fondateur Ferrero décédé l’an dernier était l’homme le plus riche d’Italie.

 

 Un peu d’histoire:

Le mot sucre vient du nom sanskrit : sarkara, la canne était déjà cultivée dans l’Inde védique. Dans l’époque greco-romaine, le jus de canne était un remède pour le système digestif. Au 18ème siècle, la France importait encore du sucre de canne jusqu’à l’abolition de l’esclavage et la fin des guerres coloniales. Ensuite on chercha à produire local.  Malgré la désapprobation des scientifiques français, et de Parmentier qui conseillait plutôt le jus de raisin, c’est Napoléon qui développa la production de betteraves. En 1812 en collaboration avec le pharmacien Deyeux et le chimiste Jean-Batiste Quéruel, Benjamin Delessert, industriel et banquier à l’origine des caisses d’épargnes, fait mettre au point un procédé d’extraction du sucre de betterave. Ce qui lui fit remettre la légion d’honneur par l’empereur. Dès janvier 1813, Napoléon interdit toute importation de sucre de canne.

 

Aujourd’hui la France est le premier producteur au monde de sucre de betterave, 29 départements sont concernés avec un rendement de 13 tonnes à l’hectare, 4,5 millions de tonnes par an et un chiffre d’affaire de 4 milliards d’euros pour la filière sucrière.

 

Sur le site : lesucre.com, sur l’extraction du sucre de betterave, on vous assure que le sucre blanc n’est pas raffiné, et sur la filtration on vous dit :

Le jus obtenu contient la totalité du sucre présent dans la betterave, mais également des impuretés qu’il faut éliminer : sels minéraux, composés organiques…

Cherchez l’erreur!

L’opération s’effectue par épuration calco-carbonique, une adjonction successive de lait de chaux (à base de pierres calcaires) puis de gaz carbonique permet de former des sels insolubles et des précipités qui fixent les impuretés. Le mélange est alors envoyé dans des filtres qui retiennent les impuretés et libèrent le jus sucré clair.  

Ce sucre blanc qui n’a aucun goût de betterave contient 99,9 % de saccharose, et on voudrait nous faire croire que les 0,1% de résidus restant contiendraient la totalité des vitamines et minéraux de la betterave brute. Et vous trouverez les mêmes mensonges sur d’autres sites de la filière sucrière.

Le sucre roux bio est aussi une tromperie, car si on choisit le bio c’est justement pour avoir davantage de nutriments, or dès qu’un sucre est cristallisé, c’est qu’il est raffiné. Et quant à l’aspartame, c’est un neurotoxique qui n’a aucun intérêt sur le marché puisque le sucre complet ne présente pas d’inconvénients. 

 

Le sucre complet n’est jamais cristallisé, certains ont essayé de le produire sous forme de cubes, mais ça ne tient pas. C’est aussi ce même sucre de canne qui est produit et consommé à Vilcabamba au Pérou, ville réputée pour ses nombreux centenaires. En Inde, ce sucre s’appelle jaggery, il est recommandé par la médecine ayurvédique.

 

Le sucre complet contient 72 à 78 %  de saccharose, du fructose, quelques acides aminés composants des protéines, des vitamines A. C. D. E et celles du groupe B, du calcium, du potassium, du phosphore, du magnésium, du fer, du zinc, du cuivre, du manganèse, du chrome. Tous ces minéraux n’ont pas une action isolée, mais agissent en synergie et sont indispensables au bon fonctionnement de tous les systèmes: osseux, digestif, musculaire, nerveux, cardiovasculaire, immunitaire, endocrinien.

 

Les 2 antagonistes: acide base.

Si on laisse tremper une coquille d’oeuf dans du jus de citron, elle se dissout. Et inversement dans un milieu trop acide, si on ajoute un apport minéral, on peut rééquilibrer le PH.

La nature a prévu dans tout aliment des minéraux dans des proportions idéales pour qu’il soit métabolisable.

 

Tous les minéraux qu’on a ôtés au sucre blanc, il vous les reprend pour son assimilation, il va les chercher dans vos os, dans vos dents, dans les phanères, et il vous laisse acidifié, déminéralisé, insatisfait, et tout comme l’alcool il accroît les besoins en vitamines B. Comme le corps donne la priorité au PH du sang, toute cette acidité est déportée vers les tissus conjonctifs, et les milieux intra et extra-cellulaires.

Source Wikipedia: Dans le monde il est estimé que 133 000 morts du diabète et 45 000 de maladies cardiovasculaires sont imputables à des boissons sucrées.     

Et on peut y ajouter les troubles du comportement: , paranoïa, schizophrénie, délire de persécution, des difficultés de concentration, des tendinites, des crampes etc. Et combien de diabétiques ont dû se faire amputer des jambes à cause de la gangrène ? Et combien sont condamnés à vie à se shooter à l’insuline ?  Et dans la fibromyalgie c’est tout le système musculaire qui est douloureux et atteint d’acidose.

 

Un jour je fus intrigué de voir au bout d’un chemin forestier la même voiture depuis plusieurs jours. En m’approchant je vis le corps du conducteur gonflé et puant affalé sur le volant, peut-être là depuis 15 jours ou plus, sur le plancher un gros revolver, et du côté passager un tas de bouteilles de boissons sucrées. Je fis tout de suite le rapprochement, un excès de sucre inhibe l’apport en dopamine vers le cerveau.

 

Anxiolytiques, antidépresseurs, la France est le premier consommateur de psychotropes au monde. 150 millions de boîtes sont prescrites par an et ça va croissant.

 

Et si vous avez mal au dos ou êtes en surpoids, on va vous dire: vous êtes trop sédentaire, faut bouger. Et si vous développez une tumeur ou un cancer, certains vont vous dire: c’est psychosomatique, vous avez des pensées négatives, faut gérer vos conflits. Et on prend souvent des symptômes aggravants et déclenchants de la maladie pour les causes fondamentales. Et si vous avez les os fragiles et vous fracturez à la moindre chute, c’est la faute à pas de chance, ou vous ne buvez pas assez de lait. Et si vos enfants ont déjà besoin de lunettes à 6 ou 8 ans, rien de grave, il y a de très bons opticiens.

 

Quand on dit: L’homme a besoin de glucides, donc le sucre blanc est un aliment, c’est comme si l’on disait : notre alimentation doit comporter des fibres végétales, par conséquent la sciure de bois est un très bon aliment.

Et pourquoi pas l’amalgamer avec n’importe quoi et sur l’emballage il n’y a plus qu’à mettre un bon baratin du genre :  cette sciure de bois de pin des Landes est garantie sans pesticides et riche en huile essentielle de pin. Sa texture fine de premier choix a été sélectionnée par les laboratoires Toushpassa C.K.K, et vous assure un transit intestinal rapide et sans odeur pestilentielle. Et on met ça dans les rayons des biscuits diététiques et c’est vendu.

 

Alors, quelle quantité de sucre complet vous pouvez consommer ? C’est votre corps qui vous le dira, mais pour cela il faut comprendre une chose: Imaginez une surface blanche parfaitement propre, vous faites la moindre tache, ça se voit tout de suite. Mais si cette surface est maculée et sale, la même tache ne se voit pas, ça veut dire que quand le corps est habitué à la junk food, il n’est plus à une pollution près, il ne refuse rien, question de survie. Mais plus vous nettoyez et épurez, et plus il devient exigeant, et ce qu’il ne veut pas, il vous le fait savoir tout de suite, il n’attend plus la maladie chronique pour vous le dire. Et vous constatez que la bouffe industrielle devient de plus en plus immangeable.

 

Et quand le milieu devient suffisamment alcalin, les cellules cancéreuses crient au secours et partent en courant, et le cerveau est irrigué avec un sang qui a été ré-accordé sur les codes du vivant, et la lucidité prend la place du désordre.

 

Alors boycottez tout sucre de betterave, et faites trembler les lobbies qui se foutent éperdument de la santé des consommateurs, et portez-vous mieux !

Yannick



02/06/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres