perlagedediams

perlagedediams

UN PAYSAN AGACÉ CHASSE SCHNEIDER-AMMANN

storybild

Un agriculteur irascible n'a pas voulu que l'hélicoptère du ministre de l'Economie se pose dans son champ.

Un conseiller fédéral n'est pas forcément le bienvenu partout et Johann Schneider-Ammann a pu le constater à ses dépens mardi soir. En effet, le ministre de l'Economie devait rendre une visite surprise à un camp de jeunes du Swiss Economic Forum, au col de Brünig. Mais son retour a été quelque peu chamboulé par un paysan en colère.

 

En effet, après avoir déposé Johann Schneider-Ammann dans une prairie, juste à côté du camp, l'appareil vient le rechercher au même endroit deux heures plus tard, relate 20 Minuten qui était sur place. Mission: ramener le conseiller fédéral directement chez lui à Langenthal, où l'attendent encore plusieurs dossiers. Mais cela ne va pas se passer comme prévu.

 

Des vaches sur le site d'atterrissage.

En effet, un agriculteur refuse à l'hélicoptère de se poser à nouveau au milieu de son champ.

Malgré la demande pressante des pilotes, rien à faire. Le paysan, fâché, résiste et refuse d'éloigner ses vaches du site d'atterrissage. Impossible pour le staff du conseiller fédéral de repartir de là en hélicoptère.

 

Heureusement, l'armée prévoit les déplacements des ministres dans les moindres détails. Et une voiture est toujours prête à démarrer.

Du coup, l'entourage de Johann Schneider-Ammann a dû se rabattre sur ce plan B. Le ministre est ainsi monté à bord du véhicule de l'armée pendant que l'hélicoptère cherchait un autre site d'atterrissage. Finalement, les pilotes ont réussi à trouver un endroit pour se poser à quelques kilomètres de là et ont pu embarquer le ministre.

 

Mais l'histoire se termine sur une note encore plus cocasse.

En effet, raconte 20 Minuten, le chauffeur du véhicule a invité Johann Schneider-Ammann à s'installer en le saluant d'un très amical «Grüessech Herr Blocher». Le ministre n'aurait, semble-t-il pas relevé cette erreur, trop pressé sans doute de retrouver son domicile.



07/06/2018

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour