perlagedediams

perlagedediams

Une griffe étasunienne

Sur le front figé de Yasinovataya, au Nord de Donetsk, les jours se suivent et malgré des rythmes réguliers,ne se ressemblent pas et régulièrement nous réservent même des surprises.
 
 
Dimanche 24 juin 2018

En fin d'après midi ce dimanche 24 juin, dans une chaleur rendue presque tropicale par les pluies des dernières heures, les tirs ukrainiens ont repris sur le secteur, annonçant par le fait que les observateurs de L'OSCE et du SCKK étaient bien rentrés de leur mission sur l'usine de filtration d'eau située à 1 kilomètre.

Tirs coutumiers de kalashnikovs, de mitrailleuses légères, ponctués ici et là par des grenades propulsées et de roquettes diverses. Mais ce sont les snipers surtout qui continuent à harceler nos positions régulièrement de leur tirs dont notre camarade "Donskoï" a payé de sa vie la précision des tirs.

Aujourd'hui des vols isolés et lourds ont retentit en fin d'après midi sur notre position jumelle laissant résonner résonner des impacts sourds et pénétrants dans les poutres, les sacs de terre ou les blocs de béton protégeant nos postes de tirs et tranchées.

Photo comparative entre les calibres en usage courant fusil d'assaut 5.45, fusil à lunette SVD 7.62 mm et a priori le calibre 50 (12.7mm) récupéré aujourd'hui.
 
Baïonnette à la main, un soldat a extrait un de ces ovnis dont le calibre 12,7 long n'appartient pas à l'arsenal soviétique ou ukrainien mais apparemment à celui des occidentaux. 

Ce n'est pas la première fois que nous trouvons des calibres OTAN utilisés contre nous. Déjà en décembre 2017 dans les décombres des étages de "Forteruine" nous avions déniché un calibre identique à celui tiré aujourd'hui sur une tranchée. 


Ces armes du type du fusil M82 barret, si elles ont fait jusqu'à présent de très rares mais remarquées apparitions dans les mains de quelques mercenaires fortunés, ont commencé cette année à être importées officiellement en Ukraine dans le cadre des aides occidentales à son armée engagée dans une guerre contre la population du Donbass.
 
Officieusement délivrées à titre "exclusivement défensif" ces armes cime on pouvait s'y attendre se retrouvent très vite en première ligne ukrainienne dans les violations quotidiennes du cessez le feu signé à Minsk.

Erwan Castel 
 
Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du Front
  


25/06/2018

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres