perlagedediams

perlagedediams

« Une guerre entre la Russie et l’Ukraine est improbable »

"Les Européens résistent à la tentation de simplifier les choses, de choisir des « gentils » et de désigner des « méchants ». Ils s’efforcent tant bien que mal d’appréhender le conflit ukrainien dans sa complexité, ils se posent des questions. Et ils ont raison. Pourvu qu’ils continuent" - le dernier édito d'Inna Doulkina.

Le Mal autour de moi • Éditorial.

"Pour les élites européennes, la Russie est le Mal, mais un Mal qu’elles tentent encore de comprendre et, si possible, de transformer en Bien"

Lire l'article ►

Le président du Sénat Gérard Larcher à Moscou en soutien aux accords de Minsk • France-Russie.

Conscient de l’importance des investissements français en Russie, Gérard Larcher s'est dit ravi de constater que les Français établis en Russie n'étaient pas « dans une dynamique de fuite »

Lire l'article ►

Accords de Minsk-2 : un grand pas vers la paix ? • Opinions.

"Ce qui distingue Minsk-2 de Minsk-1, c’est d’abord que c’est désormais Angela Merkel en personne qui en assume la responsabilité. Un échec des accords serait un coup porté à la réputation de la chancelière allemande, ce qui laisse espérer qu’ils seront respectés et aboutiront à un résultat positif"

Lire l'article ►

Vladimir Poutine : « Une guerre entre la Russie et l’Ukraine est improbable » • Poutine.

"Le chef de l'état-major ukrainien l'a déclaré : « Nous ne sommes pas en guerre contre l'armée russe ». Que vous faut-il de plus ?"

Lire l'article ►

Russie-Hongrie : grande restauration • Monde.

Moscou et Budapest ouvrent une nouvelle page de leur histoire

Lire l'article ►

Economie russe : crise ou nouvelles opportunités ? • Économie.

« L’euro et le dollar ne dépasseront pas les 99 roubles, vu que les tableaux électroniques des bureaux de change ne peuvent afficher que deux chiffres »

Lire l'article ►

Les Russes face à la crise : ceux qui ont paniqué • Crise 2014/2015.

Ceux qui ont cédé à la panique et ont acheté des dollars et des euros au plus mauvais moment n’ont pas eu de chance.

Lire l'article ►

Les Russes face à la crise : ceux pour qui rien n’a changé • Crise 2014/2015.

"La voiture que je voulais a augmenté de 500 000 roubles ! Mais j’en ai déjà commandé une autre"

Lire l'article ►

Les Russes face à la crise : le déni et les plans B • Crise 2014/2015.

"Si vous avez d’autres revenus à côté, ça va, mais subvenir aux besoins de sa famille avec 25 000 roubles seulement, c’est autre chose. C’est inconcevable de vivre à Moscou avec un tel salaire"

Lire l'article ►


27/02/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres