perlagedediams

perlagedediams

UNE TRÊVE DE PÂQUES BAFOUÉE

L’image contient peut-être : arbre, plante, plein air et nature
Erwan Castel
 

Malgré la trêve de Pâques décrétée pour forcer le cessez le feu signé à Minsk, les forces ukrainiennes ont continué à harceler les positions républicaines du feu de leurs armes d'infanterie et mortiers.

Personnellement je préfère utiliser le terme de "harcèlement" ou "reconnaissance offensive" que de ceux de "bombardement massif", "déluge de feu", "attaque majeure" etc. utilisés par les propagandistes locaux à la recherche d'un sensationnalisme pseudo journalistique outrancier qui use souvent d'une narration mensongère et surtout d'un ridicule contre productif. Ces amateurs qui crient "au loup" à tout bout de champ oublient que l'inévitable exercice de la propagande en temps de guerre est un art et un métier... . 


Bien que globalement, au niveau des évolutions des statistiques des tirs, pertes et destructions, nous sommes dans une période plutôt "calme", le front connaît cependant un regain d'activité qui mérite une attention particulière d'autant plus qu'il intervient pendant une trêve renforcée et sous la menace de la loi de réintégration du Donbass votée en février à Kiev.

 

Il n'en demeure pas moins que cette ligne de front qui peut dégénérer en guerre de mouvement à n'importe quel moment, subit des pressions permanentes et meurtrières de la part des ukrops...

 

Ainsi, sur notre ligne de front entre Yasinovataya et Avdeevka, dans le secteur de Minéral (au Nord Est de Spartak) un autre soldat républicain a été tué par un sniper ennemi.

 

Toute la journée, la ligne de front a fait entendre des craquements comme le montre ici un rapport de situation pour la seule après midi de ce 6 avril 2018.

Excusez le côté litanie rébarbative mais il ne s'agit que d'un extrait des observations sur 5 heures de temps seulement et qui sont confirmées par les observateurs de L'OSCE :

15h00 tirs par des lamce grenades automatiques AGS

15h25 tirs sur Trudovsky (W Donetsk) avec des armes d'infanterie et des snipers.

16h00 tirs sur Spartak (N Donetsk) par des armes d'infanterie

16h30 dans le secteur Novoazovsk (S republliwie) par des blindés

16h35 par lance roquettes antichar armes légères et lance grenades automatiques AGS

16h50 dans le secteur de Novoazovsk avec des AGS

16h55 au Sud Ouest de Gorlovka avec armes d'infanterie et mortiers de 82 et 120 mm

17h05 sur Trudovsky (SW Donetsk) armes d'infanterie

17h06 avec roquettes antichars RPG et canon sans recul

18h45 au Nord de Gorlovka avec mortiers et lance roquettes RPG

19h00 sur Trudovskoy avec armes d'infanterie (SW Donetsk)

19h15 dans le secteur de Novoazovsk avec des mortiers de 82 mm

19h40 au Nord de Gorkovka avec mortiers 82 mm

19h45 dans le secteur Novoazovsk avec mortiers et canon sans recul

20h25 au Nord de Gorlovka avec véhicules blindés et canon sans recul

20h30 sur Spartak (N Donetsk) avec armes légères et mitrailleuses  

 

Cela peut vous donner une petite idée de l'ambiance régnant sur les positions républicaines et dans les quartiers résidentiels limitrophes de la ligne de front.

 

Et ces tirs ukrainiens ont continué ainsi jusqu'au milieu de la nuit, continuant une escalade qui la veille avait enregistré plus de 500 violations du cessez le feu.

 

Kiev de son côté, provoquant des échos inquiets du côté de la Douma russe (parlement)  annonce que la mise en place des réformes légales militaires politiques et économiques pour exécuter la loi de réintégration du Donbass par la force seraient achevées pour le mois de mai.

Erwan Castel

 
 


07/04/2018

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres