perlagedediams

perlagedediams

Vie gâchée, morphine et arrêt d'études: une maman dénonce le Gardasil

Hélène Lorenzo-Prévot

 

 

Danger vaccin Gardasil, 29 juillet 2015

 

La vie de ma fille Emmanuelle a été gâchée à la suite de la dernière injection du vaccin Gardasil. Depuis 2008 elle se bat sans relâche.


Emmanuelle, âgée aujourd'hui de 23 ans, a reçu le Gardasil en 2008, à l'âge de 15 ans. C'est après la troisième injection que tout bascule. Elle a alors commencé à ressentir une grande fatigue accompagnée de migraines et de nausées. Puis une douleur à l’articulation sacro-iliaque. La douleur de la fesse devenait si vive, qu’elle a vu une rhumatologue, qui a force d’IRM a conclu à un début de spondylarthrite ankylosante, mais qui n’était pas vraiment déclaré, car elle ne ressortait pas dans la prise de sang. Donc on ne pouvait pas trouver de traitement et donc les anti-inflammatoires et les antidouleurs n’ont eu aucun effet. D’autres douleurs sont apparues, aux articulations aux muscles, des pertes d’équilibre, des malaises, des paralysies temporaires. Nous avons contacté un centre antidouleur, où ils l’on dirigée vers des psys, car d’après eux sa douleur été psychologique.

 

La seule chose qui l'a calmée un moment était un médicament à base de morphine, auquel elle est devenu accro au point d’aller consulter pour addiction, afin de s’en débarrasser, car elle passait ses journées à dormir.

 

Des problèmes d’allergies se sont greffés, de circulation sanguine, d'extrémités froides, ongles qui sautent, perte importante des cheveux, irritation des yeux, le cœur qui s’emballe, souffle difficile, psoriasis, poussée d’acné, maux de ventre et surtout douleurs très vives avant et pendant les règles. Et je suis sûre que j’en oublie. On a mis énormément de temps à réaliser et faire le lien avec ce vaccin, c’est à force de recherches de témoignages sur ces douleurs et en faisant le rapprochement de la date à laquelle tout a commencé que cela m’est apparu comme une évidence. Combien de jeunes filles sont comme nous l’étions, encore dans l’ignorance que ce qui leur arrive vient de ce vaccin Gardasil ? 

 

Ma fille voulait être soigneur animalier, elle n’a pas pu finir ses études et passer son BAC pro. Actuellement elle est sans emploi, mais que peut-elle faire comme travail ? En sachant qu’elle souffre en position debout prolongée et assise prolongée. Il faudrait qu’elle puisse travailler à son rythme, avec des poses répétées. Les jours où elle ne se sent pas bien, trop fatiguée, elle ne pourra pas aller travailler…C’est quasiment impossible de trouver quelqu’un qui veuille bien vous embaucher dans ces conditions. Et pourtant elle a envie de se battre, de s’en sortir… tout simplement de vivre…Elle est très courageuse. 

 

Nous avons décidé de porter plainte pour atteinte involontaire à l’intégrité de la personne humaine. Je veux que ma fille et toute les autres jeunes filles dans son cas soient reconnues handicapées et qu’elles soient indemnisées.

 

 

Initiative Citoyenne soutient et salue le courage et la détermination de cette maman et de sa fille face à ce qui représente un scandale sans précédent dans l'histoire de la médecine, à savoir la destruction en pure perte de la santé de toute une jeunesse et tout cela au nom d'une idéologie mortifère. Il y a maintenant plus que jamais URGENCE à ce que les jeunes filles touchées et leurs parents se lèvent, prennent la parole et se rassemblent pour réclamer JUSTICE. Vous autres, milliers de lecteurs qui fréquentez ce site chaque jour, chaque semaine et chaque mois, vous avez tous déjà au moins entendu parler autour de vous de "vaccins qui ont mal tourné", que ce soit chez des bébés, des jeunes filles ou des gens plus âgés. Tendez l'oreille, soyez attentifs car on en parlera de plus en plus dans les années qui viennent et d'autre part, il s'agira aussi de jouer un rôle citoyen, c'est-à-dire un rôle actif, en aidant les personnes non encore informées à faire le lien (d'autant que cette méconnaissance expose ces malheureux à une aggravation irréversible et potentiellement mortelle de leur état à chaque nouveau vaccin ultérieur, les mêmes causes entraînant les mêmes effets...). Informez largement autour de vous et incitez sans réserve les personnes concernées à témoigner, même anonymement. Il faut que cela se sache, notre jeunesse et l'humanité tout entière mérite tout simplement de SAVOIR...

 

Les personnes qui souhaitent entrer directement en contact avec la maman d'Emmanuelle pour partager une expérience négative sur le Gardasil peuvent lui écrire directement un message privé via son compte Facebook ou s'inscrire et aller faire un tour sur le groupe Facebook Danger vaccin Gardasil-Décès d'Adriana Kolbecher. Il est aussi de contacter Initiative Citoyenne (IC) pour que nous transmettions à la maman d'Emma. Merci pour votre collaboration!!

Vie gâchée, morphine et arrêt d'études: une maman dénonce le Gardasil


16/08/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres