Note du Saker Francophone

Avec tous ces bouleversements, un petit article vivifiant pour montrer qu'il y a des gens qui gardent le sens des réalités et s'occupent activement de nos amis les bêtes, euh... les milliardaires. Bien sûr, vous, égoïstes, qui n'avez rien à perdre que votre misérable vie, vous vous en moquez. Mais imaginez le stress et les tracas pour réussir àFAIRE traverser à cette crise vos tableaux de maître, vos 10 000 bouteilles de grandsCRUS, vos 20 voitures de luxe et quelques caisses de lingots. Heureusement, il y a quelques bon samaritains. Non mais!

Par Tyler Durden – Le 16 novembre 2015 – Source ZeroHedge

Vue aérienne du complexe de l’Oppidum

Si vous vous souvenez, en juin, nous avions présenté le dernier (et le seul) produit deVivos : une entreprise qui se spécialise dans la création du MUST dans les bunkers de luxe de fin du monde, à la fois aux États-Unis (Indiana) et en Europe (Allemagne) qui, cependant, ne sont pas seulement pour les plus riches du monde (liremilliardaires, sinon vous neCOMPTEZ pas) mais encore pour ceux que le fondateur de Vivos, l’entrepreneur californien Robert Vicino, juge dignes : tout le monde peut postuler pour une place dans le monde post-apocalypse, mais seuls quelques-uns seront admis.

 

Donc, pour tous ceux qui ne sont pas sur la liste – et sont terrifiés par la venue du jour où la Fed et ses pairs de la banque centrale auront finalement perdu le contrôle et que l’apocalypse pourra commencer – et brûleront avec les simples paysans dans les nuages des champignons qui en résulteront, nous avons de bonnes nouvelles : il y a une issue de secours.

COMMEle relate Forbes, dans une vallée tranquille de République tchèque, s’élève un complexe entouré de hauts murs, qui n’est pasVISIBLE au niveau du sol et qui, des airs, semble n’être rien de plus qu’un centre administratif ennuyeux.

C’est l’Oppidum, une propriété immense de trois hectares. La construction de l’installation secrète a commencé en 1984, à l’apogée de la guerre froide, comme une coentreprise classifiée entre les gouvernements de ce qui était alors la Tchécoslovaquie et l’Union soviétique. Il a été construit entre 1984 et 1994, à un moment où l’instabilité mondiale et la possibilité que des armes de destruction massive soient utilisées était tout à fait réelle, tout comme elle l’est encore aujourd’hui.

Parce que la construction de l’installation a eu lieu à un moment de tension accrue dans le monde, il serait tout simplement impossible de mobiliser aujourd’hui l’énormeNIVEAU de ressources utilisées pour l’élaborer. Il est extrêmement improbable qu’un gouvernement approuverait la construction d’une structure non militaire de cette taille aujourd’hui.

Ce qui se cache dessous, sculpté profondément dans la montagne, est le plus grand refuge résidentiel post-apocalypse du monde.

ToutCOMME Vivos Europa One, l’Oppidum sera plus qu’un bunker souterrain pour les périodes dangereuses. Il fournit un ensemble résidentiel en sous-sol dans lequel les propriétaires peuvent maintenir un niveau de vie élevé dans une zone isolée pendant les périodes de danger potentiel.

Coupe de terrain du Bunker sous les bâtiments apparents

Encore une fois, toutCOMME les produits de Vivos, l’entrée est cachée afin que seuls les milliardaires qui connaissent le protocole secret puissent retourner dans leur hôtel 5 étoiles post-apocalypse. Pas de zombies autorisés:

Les résidents peuvent entrer dans l’abri en descendant à travers un couloir secret au bunker, en le scellantAVEC une porte anti-souffle en moins d’une minute. Il permet aux habitants de revenir rapidement à la résidence en surface une fois que la menace estPASSÉE.

Le bunker souterrain de l’Oppidum sera une zone dans laquelle les habitants pourront être isolés et protégés contre une menace de guerre, de maladie, de catastrophes naturelles ou de menaces personnelles allant des terroristes aux zombies.

Avons-nous mentionné que seuls des milliardaires vont vivre ici ? Cela signifie-t-il que même si la température extérieure montait à 5000 °C à, l’intérieur restera drapé dans le luxe ?

C’est le cas : l’enceinte souterraine de luxe est prévue sur deuxNIVEAUX et comprend un espace total de 7 000 m2 avec 4 m sous plafond. La configuration est dotée d’un grand appartement de 627 m2 et de six appartements de 160 m2.

Parmi les caractéristiques de luxe, il y a un jardin souterrain avec une lumière naturelle simulée, ainsi qu’un spa, une piscine, un cinéma, une bibliothèque et d’autres installations de loisirs. Il y aura des bureaux et une salle de conférence ainsi que des installations et des fournitures médicales et chirurgicales. Des coffres-forts personnalisés privés sont également conçus pourSTOCKER des objets de valeur et des collections d’art personnelles.

Le complexe de l’Oppidum fournira au propriétaire un refuge pour sa famille, des amis, des partenaires d’affaires, d’autresPROFESSIONNELS et du personnel vivant dans un domaine résidentiel en surface avant la catastrophe.

Chambre intérieure du bunker
Piscine du bunker avec le jardin utilisant l’éclairage artificiel
Cave à vin souterraine du bunker

COMMEl’ajoute FORBES, l’emplacement de l’Oppidum est leFONDEMENT de sa sécurité. La République tchèque est en Europe centrale, entourée de montagnes. «LePAYS n’est pas une cible pour l’agression par d’autres pays ou organisations.» EhBIEN, peut-être pas en ce moment, mais il y a une histoire drôle à propos de ce qui est arrivé en 1939 [Que se passe-t-il lorsque vous confiez votre or à la banque d’Angleterre pour le protéger ?]

En tout état de cause, l’espoir est que tout conflit potentiel évitera la République tchèque ou, à tout le moins, l’atteindra à un stade ultérieur, ce qui permettra aux propriétaires de l’Oppidum d’arriver dans l’enceinte et deFAIRE les préparatifs.

Premier étage de l’abri souterrain
Deuxième étage de l’abri souterrain

L’ensemble du complexe de Oppidum peut être géré depuis un centre de contrôle souterrain,AVEC un accès exclusif à des réseaux de communication internes et externes.


Alors encore une fois pourquoi cette peine : si le monde souffre vraiment d’un événement apocalyptique, il n’y aura plus de monde extérieur [ni de communication extérieure, donc].

Alors,QUEL est l’objectif ?

EhBIEN, en supposant un évènement juste en dessous d’une extinction mondiale, à savoir une situation moins catastrophique, le bunker permettra aux habitants de survivre aux catastrophes naturelles ou artificielles, à des pannes d’électricité. Le bunker sera également en mesure de fournir un logement à long terme pour les résidents – jusqu’à 10 ans si nécessaire – sans avoir besoin d’approvisionnements extérieurs. Cela impliquera desSTOCKS à grande échelle de denrées non périssables et d’eau, ainsi que des équipements de purification de l’eau, des fournitures médicales, des installations chirurgicales, et des réseaux de communication avec le monde extérieur.

Même alors, une question émerge : est-ce vraiment nécessaire ? En outre, l’ensemble du complexe est encore incomplet et attend toujours un acheteur (et milliardaire, en plus) :

LesNIVEAUX souterrains de l’Oppidum ont été totalement reconstruits récemment du sol au plafond. Les systèmes de communication et autres technologies ne sont pas encore en place. Ils seront intégrés au cours du processus de personnalisation.

La section extérieure de l’Oppidum est dans son état d’origine, égalementPRÊTE à être personnalisée aux désirs de l’acheteur. L’acheteur pourra demander à l’équipe du projet de l’Oppidum de personnaliser l’installation ou pourra la réaliser lui-même, en tout ou partie, de façon indépendante.

Avec le montant desFONDS discrétionnaires détenus par le 0,01% des riches, nous sommes confiants que quelqu’un va se présenter et acheter l’hôtel post-apocalyptique.

Qui est le vendeur du concept Oppidum?

Il s’agit d’un entrepreneur Tchèque Jakub Zamrazil, auteur de jolis succès dans le développement, la vente et le marketing immobilier. Lorsque M. Zamrazil a d’abord visité l’ancienneINSTALLATION militaire, unique en son genre, il a été impressionné par ses dimensions. Il a vu son potentiel de transformation en une solution ultime d’assurance-vie et l’a nommé l’Oppidum, d’un mot latin signifiant le cœur principal dans une zone administrative de la Rome antique. Le mot a été dérivé du latin op-pedum, un espace fermé, utilisé pour décrire les forteresses qui ont été construites en Europe à l’âge du fer.

M. Zamrazil a uni ses forcesAVEC celles des meilleurs professionnels dans les domaines de la sécurité et du développement de luxe pour mettre sur pied le concept de la solution ultime de l’assurance-vie de l’ère moderne. Le général à la retraite Andor Sandor est le directeur de la sécurité et le garant du projet Oppidum. C’est un ancienCHEF du Service de renseignement militaire de la République tchèque, avec le grade de général de brigade.

Selon le général Sandor, «Le caractère unique du bunker réside dans le fait qu’il combine l’état de l’art dans les techniques de sécurité avec le luxe et le confort. C’est la plus grandeINSTALLATION de ce type connue sur la terre».

Pourquoi ce concept ?

Que les milliardaires puissent avoir ou pas une transition de luxe vers le monde post-apocalyptique, ce qui est vraiment important pour eux en ce moment, c’est leur argent, car l’Oppidium n’est rien de plus qu’une structure de la guerre froide en grande partie inutile, avec quelques plans d’implantations potentiels et des conceptions de pièces 3D.

Là encore, les vrais croyants en une transition gracieuse vers le monde post-apocalypse n’auront aucun scrupule à seFAIRE plumer. Après tout, si la fin du monde arrive vraiment, rien ne sera plus inutile que le papier monnaie : autant le dépenser en achetant… l’Oppidum.

Donc, n’oubliez pas vos priorités …


La vidéo dePROMOTION intégrale de l’Oppidum est ci-dessous:

Traduit par Hervé, édité par jj, relu par Diane pour le Saker Francophone